Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Viel, Tanguy] La disparition de Jim Sullivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Viel, Tanguy] La disparition de Jim Sullivan

Message par Yunali le Ven 24 Mai 2013 - 15:53




Editeur: Les Editions de Minuit
Date de parution: 7 mars 2013
Broché: 153 pages

Résumé:

Du jour où j'ai décidé d'écrire un roman américain, il fut très vite clair que beaucoup de choses se passeraient à Detroit, Michigan, au volant d'une vieille Dodge, sur les rives des grands lacs. Il fut clair aussi que le personnage principal s'appellerait Dwayne Koster, qu'il enseignerait à l'université, qu'il aurait cinquante ans, qu'il serait divorcé et que Susan, son ex-femme, aurait pour amant un type qu'il détestait.



Mon avis:
Livre lu dans le cadre du Prix Livre France Inter organisé à l’échelle de ma bibliothèque.

J’ai du mal à qualifier ce livre de roman…
Il y a bien une histoire : Dwayne Koster, la cinquantaine est professeur de littérature à l’université. Divorcé suite à une aventure qu’il a eue avec une de ses étudiantes, il reste obsédé par son ex-femme, qu’il observe depuis sa voiture, et il va découvrir qu’elle fréquente un certain Alex Dennis, un de ses collègues, lui aussi professeur de littérature à l’université… qu’il déteste.
Quand son oncle Lee va lui proposer de régler le « problème » Dennis en échange d’un petit service, Dwayne va finir par accepter.

Mais cette histoire est bien plus originale qu’il n’y paraît puisqu’elle est ponctuée des diverses réflexions, pensées du narrateur/auteur qui fait tout pour écrire un « roman américain ».
On se retrouve donc plongés dans la vie de Dwayne où tout est fait pour qu’il s’accorde parfaitement au roman américain (parfait ?) que rêve de faire l’auteur.

On suit donc le cheminement de la pensée de l’auteur pour qu’il nous explique ce qu’est un roman américain pour lui. J’imagine que si l’on confiait à plusieurs auteurs la tâche d’écrire un « roman américain » chacun aurait sa propre vision des choses.
Là on se situe donc à Detroit, et s’en suit une succession d’exercices de style qui construisent peu à peu le roman.
Après le lieu il fallait un héros, avec un nom typiquement américain, qui ait une profession typique des héros de romans américains (professeur), et dont on nous explique un peu des bribes de son passé avec des anecdotes par-ci par-là.
On nous rajoute une dose de sexe (mais pas trop non plus) en lui donnant une aventure extraconjugale avec une étudiante et serveuse, Milly (là encore un prénom typiquement américain pour une serveuse) ; une dose d’aventure avec la proposition de l’oncle Lee ; une dose de roman policier quand on fait intervenir des forces de l’ordre.

Malgré l’apparence que ça peut donner, ce récit est tout sauf désordonné, et les interventions de l’auteur/narrateur donnent vraiment corps au récit, et en fait c’est vraiment le liant de toute cette histoire. Et tout en lisant ce livre, on réfléchit aussi aux romans américains que l’on a pu lire et on se demande si on retrouve bien ce qu’il raconte comme étant les « recettes » du roman américain.

J’ai vraiment adoré ce roman, une vraie découverte, et je relirai volontiers d’autres livres de Tanguy VIEL, je suis très curieuse de lire d’autres choses de lui.

Ma note: 4 /5 Very Happy
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Viel, Tanguy] La disparition de Jim Sullivan

Message par thisa2mars le Ven 24 Mai 2013 - 16:06

Merci pour cette présentation, tu me donnes envie de le découvrir.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Viel, Tanguy] La disparition de Jim Sullivan

Message par virgule le Sam 23 Aoû 2014 - 20:38

J'ai voté : apprécié

Voici un roman court et original, qui se lit sans peine.

Comment écrire un roman américain, un roman international, un de ces romans "qu'on trouve traduits dans toutes les langues du monde et qui se vendent dans beaucoup de librairie" ? L'auteur va tenter d'en appliquer la "recette". Et va écrire, non sans humour, une sorte de synopsis plutôt réussi.

C'est un bon roman pour se détendre. Le seul reproche que je ferai est l'écriture un peu alambiquée, avec des phrases parfois si longues qu'il m'a fallu les relire deux fois. Mais c'est un détail.

Les éléments du roman américains sont présents, je pense (j'ai peu d'expérience de lecture en ce domaine) et l'auteur mène bien son projet à terme. Un projet original. Un livre un peu nouveau. Ça change et ça fait du bien.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Viel, Tanguy] La disparition de Jim Sullivan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum