Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Aller en bas

Votre avis.

0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par joëlle le Dim 19 Juin 2016 - 9:51



Titre : Ysé et le palimpseste
Auteur : Florent Marotta
Éditions : Taurnada
Nombre de pages : 408 pages (Papier), 391 pages env. (EPUB & MOBI)
ISBN :  978-2-37258-020-5 (Papier), 978-2-37258-021-2 (EPUB & MOBI)
Date de parution : Mai 2016

Couverture de Dorian Cottereau

Quatrième de couverture

Ambre Delage est une lycéenne lambda. Orpheline de père et de mère, elle vit chez sa tante Lucy qui l'élève depuis sa naissance. Un soir, un événement dépassant l'entendement va brusquement la jeter dans un tourbillon de révélations qu'elle était loin d'imaginer. Dès lors, pour la jeune fille tout bascule. Il faut fuir. Fuir sa vie tranquille, fuir son identité. Mais qui est-elle vraiment ?


Mon avis

Jared se retrouve aux annales Akashiques…
Très vite je suis entrée dans l'histoire, Ambre, une jeune adolescente nous entraîne à sa suite dans un monde de magie. On découvre avec elle un monde que ni elle ni moi ne soupçonnions.
Elle vivait à "Lugdunum Nova", un Lyon que le futur a dévasté, un Lyon triste, que "les frères de la Lumière" convoitent. Elle découvre le monde des "Wicces", qui serait son monde, celui des "Magis" un monde rival…Une haine ancestrale, venue de la nuit des temps les oppose.
Toutes les parties possèdent la magie, différemment utilisées, les forces du bien, celles du mal… sauf "Les frères de la lumière" qui compensent  par de la technique… Les affrontements sont superbement décrits. J'ai parfois arrêté ma lecture pour faire tomber l'adrénaline…
J'ai aimé la personnalité d'Yzé, qui parfois fait des bêtises, mais c'est le propre des ados, de n'en faire qu'à leur tête, au risque de leur vie.
J'ai retrouvé dans ce récit beaucoup de notre monde, hélas!
Les villes se ferment, les murs, les barrières se dressent pour que personne entre…ou sorte. Chacun son monde, surveiller l'autre, se méfier de la différence. La quête du pouvoir, juste pour le pouvoir, et dans chaque monde, des bons (les tolérants),…et des méchants (les intolérants).
Un bon moment de lecture, je m'attendais à aimer le style de Marotta, mais je n'imaginais pas me laisser prendre ainsi par l'histoire.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5427
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par Cassiopée le Mar 12 Juil 2016 - 23:25

Mon avis

Changer de style de lecture de temps en temps peut permettre de découvrir de nouveaux horizons et de savoir de quoi on parle lorsque des personnes évoquent tel ou tel genre. C’est pour cela que j’ai postulé pour ce livre d’Urban Fantasy (merci aux éditions Taurnada et à PartageLecture).

Je me suis trouvée dans un univers littéraire que je ne côtoie pas ou très peu (j’ai dévoré tous les Harry Potter même si cela m’a semblé moins Fantasy que le roman de Florent Moratta). Donc me voilà immergée dans un monde de magie et de sorcières…. Alors alors ????

En premier lieu, je citerai l’écriture de l’auteur. Elle est de tellement bonne qualité, avec un vocabulaire et une orthographe irréprochables, que je pense que j’aurai toujours du plaisir à le lire quel que soit le thème choisi. Ensuite, la cadence de l’histoire, tout en rebondissements, avec des situations « visuelles » qui permettent d’imaginer les scènes, donnent du rythme en entraînant le lecteur vers de nouveaux faits.

Bien entendu, il y a différents groupes : les gentils, les méchants et ceux qui veulent prendre le dessus sur tout le monde. Yzé est une jeune femme de son temps, curieuse et opiniâtre, oubliant parfois qu’elle peut confronter son avis à celui des autres. Les personnages gardent tous une part de mystère et leurs intentions ne se dévoilent que petit à petit et encore, on ne sait pas tout (il faut en garder pour la suite ;-) Les accessoires, les pouvoirs et autres « outils » de ce type de récit sont très présents mais parfaitement intégrés aux événements, finalement comme les armes des gangsters ou le petit carnet de l’enquêteur.

J’ai eu peur de m’ennuyer en lisant cet opus, de ressentir de la lassitude à prendre du temps avec ces Magis, ces Wicce et autres protagonistes mais finalement comme il n’y a pas de temps mort, que l’on va de surprise en surprise (pour moi qui faisais connaissance avec cet environnement), j’ai pris du plaisir à la lecture. Et puis, à travers son récit, Florent Marotta aborde des sujets d’actualité : le respect de l’autre, la tolérance, la peur de la différence , l’opposition entre la technique et la robotique (je suis consciente que ces deux termes sont un raccourci pour désigner les diverses façons d’agir des entités rencontrées)….. Un seul bémol ; la fin ouverte, parce que même en lisant les dernières pages dès le début, je n’ai pas pu avoir les réponses à toutes mes questions….





avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9832
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par Elyuna le Jeu 21 Juil 2016 - 11:51

J'ai eu malheureusement un problème de fichier avec ce livre, et il y avait des erreurs dans le texte... Des lettres voire des mots qui se mettaient au milieu d'une phrase sans aucun rapport, ce qui fait que cela m'a pas mal gêné dans la lecture... Je pense que ça joue beaucoup sur mon avis global de ce livre que je n'ai pas réussi à apprécier à sa juste valeur...

Déjà, j'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire. Je ne sais pas si c'est le livre en lui-même ou si c'est le moment où je l'ai commencé qui joue mais j'ai mis un bon quart du livre à plonger dans l'histoire et dans l'univers proposé et à commencer à me prendre au jeu. Je n'aime pas mettre autant de temps avant d'être vraiment dans un livre et cela aussi a joué sur mon avis final...

A côté de ça, je n'ai pas trouvé l'écriture de Florent Marotta très prenante, elle ne m'a pas embarquée comme j'aurais aimé être embarqué...

L'histoire s'est révélée prenante et j'avais envie de savoir comment ça allait évoluer et se résoudre. Bien qu'un peu compliqué avec ces histoires de Wicces, de Magis et de la Fraternité, je me suis un peu embrouillée au début. Mais finalement, je me suis prise au jeu et j'avais envie de comprendre où tout cela allait nous mener et surtout pourquoi Ambre semble si différente.

Malheureusement, je n'ai pas trouvé les personnages très attachants et j'ai été beaucoup énervé par le comportement de Ambre justement. Elle tente de jouer les grandes filles, qui n'a peur de rien et connaît tout mieux que tout le monde alors qu'elle vient de découvrir l'univers des Wicce. J'ai trouvé ça énervant au possible, en plus de la façon dont elle se comporte avec ses amis, les prenant de haut et se comportant comme la petite cheffe du groupe. Bref, un personnage que je n'ai pas apprécié et qui m'a agacée au possible.


Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas faite pour ce livre ou si c'est le livre qui n'est pas fait pour moi. Quoiqu'il en soit, je suis restée à la porte de ce livre, le regardant de l'extérieur, sans parvenir à y entrer et à l'apprécier. J'en suis navrée car je n'aime pas écrire des critiques aussi négatives...

Je remercie toutefois Taurnada Editions ainsi que le forum PartageLecture pour ce partenariat.

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4728
Age : 29
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par Cassiopée le Dim 24 Juil 2016 - 19:35

Et tu n'as pas voté Elyuna?
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9832
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par Nisa le Mer 27 Juil 2016 - 14:48

Même si je ne suis pas une habituée du genre, j'ai lu quelques romans de fantasy jeunesse.

Yzé et le palimpseste commence comme beaucoup d'ouvrages : une jeune humaine lambda, qui vit dans un monde similaire au notre et qui découvre, soudainement, à l'adolescence qu'un univers parallèle, rempli de magie et de créatures étranges, existe.

Ce roman fait preuve d'une grande originalité par contre dans l'absence d'amour pour l'héroïne principale. Quand je parle d'absence d'amour, je ne parle pas de l'entourage d'Yzé. Même si elle est orpheline, elle a été choyée par sa tante, a des amis. Nous je parle, d'amoureux. Pas de triangle ni même de duo amoureux. Ça change et franchement, ça fait du bien.

Les personnages sont nombreux mais pas trop pour ne pas s'y perdre, amenés petits à petits. Je n'ai pas toujours compris le comportement d'Yzé, tout lui est trop facile, ça n'aide pas. Je me suis néanmoins attachée à elle, assez pour la gronder in petto si je savais qu'elle allait faire une bêtise. Les autres personnages ont également assez de consistance pour qu'on se les imagine très facilement.

L'univers magique, ses clans, ses codes, est bien décrit. Je m'y suis retrouvée facilement et j'ai apprécié l'imagination de l'auteur. Mais en étant dans cet univers, j'ai peu ressenti que nous étions dans le futur. Quelques phrases par-ci par-là l'indiquent, mais je n'ai pas eu cette sensation pendant ma lecture, à part avec les prouesses techniques des frères de la lumière.

J'ai découvert Florent Marotta avec cet ouvrage, je n'ai pas été déçue, sa plume est agréable à lire et on sent que son roman est travaillé.

Un petit bémol sur la fin, au vu du titre, de la couverture, je m'attendais à un opus "one-shot". La fin appelle une suite, que j'ai bien sûr envie de découvrir. Mais quand je lis un premier tome, j'aime le savoir avant de commencer ma lecture...

Je finirai sur la couverture que je trouve attirante, c'est elle du reste qui m'a donné envie de découvrir l'histoire.

Je remercie le forum Partage Lecture et Taurnada Editions pour cette belle découverte.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5733
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par Pandora le Dim 14 Jan 2018 - 16:57

Classé en Fantasy, ce récit a, pour moi, un coté très... lecture pour adolescents car le personnage central de l'histoire est une jeune fille de 16 ans, avec une écriture qui m'a parfois un peu dérangé par la répétition excessive de certains verbe (darder, vilipender, tergiverser..) et parfois l'utilisation de mot d'un vocabulaire assez soutenu comparé au reste m'a laissé perplexe, même si j'aime apprendre de nouveaux mots, j'ai trouvé que cela ne collait pas bien au récit.

Le récit donc, commence par une introduction mystérieuse, qui donne envie d'en savoir plus. C'est assez bien écrit, intriguant, avec une certaine douceur malgré le froid du décors.  
Puis débute l'histoire et les premières pages m'ont fait un peu "peur" car nous suivons une jeune lycéenne, avec un garçon qui est un peu trop collant et la tante protectrice...  j'avoue que cela n'était pas bien partis pour moi.
Mais j'ai été très agréablement surprise car l'action est présente dès le début.
Les éléments se mettent doucement en place à mesure que l'action ralentit un peu sans toutefois vraiment disparaître et cela donne un certain rythme à l'histoire qui contient de nombreuses péripéties.
La jeune femme que nous suivons, Ambre/Yzé s’accommode très vite (un peu trop vite ?) à tous les changements qui vont exploser dans sa vie et je n'ai pas trouvé cela hyper crédible pour une nénette de 16 ans dont l'existence vient d'être bouleversé à ce point : elle est Wicce c'est à dire une sorcière qui maîtrise un élément et tout ce qu'elle pensait savoir sur sa vie et le monde "extérieur"qui l'entoure est faux, même son prénom !
Elle doit fuir, apprendre qui elle est et se faire une place dans ce nouveau monde tout en étant au centre d'un terrible événement qui approche.
Il y a du suspense, des surprises, des petites passages sans grand intérêt (Miranda et son fils, dans leur domicile confused ) mais dans l'ensemble c'est assez bien construit quoique manquant un petit peu de profondeur...
Les différentes idées comme la magie des éléments, les démons liés et les anciens Magis de retour parmi les vivants, les religieux fanatiques, sont bien travaillés mais il manque des informations, des réponses aux questions que l'on peut se poser. Certainement dans le tome suivant ! Je l'espère.

Certains personnages sont plaisant, Lucy comme Fall sont des combattants protecteurs à qui l'ont s'attache rapidement ; Isobel dont le pouvoir caché être très intéressant.

De bonnes idées, du mystères et de l'action avec des scènes finales vraiment bien construites et rythmées par l'action juste un fin assez brutale qui surprend un peu par sa rapidité... c'est donc une lecture, qui sans être géniale n'est pas non plus désagréable et donne envie de connaitre le fin de l'histoire.

Il faut peut-être quand même signaler qu'en parallèle je lis Robin Hobb et je crois qu'avec sa plume remarquable, mon jugement est peut-être un peu sévère.  


j'ai voté : moyennement apprécié

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac

Je participe au Challenge PàL 2018 organisé par TitePomme : PàL de départ= 87 ; livres lus = 57 (dont 11 hors challenge) ; Ajouts PàL = 7

study  PAL et LAL study
avatar
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 638
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Marotta, Florent] Yzé et le palimpseste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum