Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Thomas-Vernet, Nathalie] Chroniques Adaniennes - Livre I : l'exil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Thomas-Vernet, Nathalie] Chroniques Adaniennes - Livre I : l'exil.

Message par Sharon le Dim 12 Fév 2017 - 23:52


Titre : Chroniques adaniennes, livre 1 : l'exil.
Auteur : Nathalie Thomas-Vernet.
Editeur : edilivre.
Nombre de pages : 220 pages.


Présentation de l’éditeur :

Adana, un empire jadis florissant sur lequel régnaient les rois-dragons, se meurt. L’Empereur Baal ne possède pas les pouvoirs de ses ancêtres car son sang métissé l’a privé de l’Ahriman.
Les chroniques racontent que deux jumeaux viendront au monde, l’un porteur de l’Arta (sagesse et vérité), l’autre de l’Ahriman (colère et puissance). Ce jour est arrivé. Tandis qu’Adana va grandir au château, Shadizar sera élevé par Arganza, le général Daevas.
Devenu adolescent, Shadizar devra faire face à son destin, et fuir les pratiques incestueuses du palais.
Contraint à l’exil, le prince aux yeux bleus commence une quête qui le mènera dans les provinces en ruines jusqu’à Ba-Hasham où il devra mener son dernier combat contre son père et trouver la vérité.

Merci au forum Partage-Lecture et à l’auteur Nathalie Thomas-Vernet pour ce partenariat.

Mon avis :

Je reconnais que je ne suis pas une grande spécialiste de la littérature fantasy, et quelqu’un d’autres pourra sans doute faire une analyse plus poussée de cette œuvre. Je tiens cependant à préciser que j’ai beaucoup apprécié ce roman, dont les rebondissements et l’univers retiennent l’attention du lecteur.
Adana était un empire fleurissant. Il ne l’est plus, pas tant à cause du manque de pouvoir de son empereur que de sa personnalité. Baal a soif de puissance, de pouvoir, il est prêt à tout pour obtenir l’Ahriman. Et quand je vous dis « tout », je puis vous assurer que les pages de ce roman nous réservent bien des surprises sur ce que Baal envisage de faire – ou fait réellement pour devenir un roi-dragon. Que peut devenir un empire dans les mains d’un tel être ? Pour citer ce roman « Tous les pouvoirs de l’univers ne peuvent pas remplacer l’amour, la charité, l’affection. »
Comme souvent dans les romans fantasy, la prophétie repose sur la naissance d’un enfant, ou, dans ce cas, de jumeaux. Comme souvent, les jumeaux sont séparés pour leur bien – ou plutôt pour le bien des projets de Baal et des siens. L’empereur n’a pas vraiment la fibre paternelle, et certains de ses fils aiment bien trop les jeunes garçons en général, et un de leur petit frère en particulier. Ne cherchez pas : l’absence d’empathie, la cruauté autorisée, la paranoïa ne sont pas les signes de bonne santé d’une société. La révolte, la volonté de changer les choses, le courage de lutter contre l’hégémonie sont plutôt des signes de bonne santé – reste à savoir comment les forces en présence vont évoluer.
Nous suivons peu Adana, finalement, lui qui pourtant est pressenti pour être porteur du cœur de diamant. Élevé dans du coton, Adana a une personnalité qui reste assez transparente, lui qui n’a jamais eu besoin de lutter pour s’imposer – et n’a jamais réussi non plus à obtenir ce qu’il voulait plus que tout, la présence de son jumeau.
Tout autre est Shadizar. Même s’il a été victime des peurs de l’empereur et de ses proches, il a reçu ce qu’Adana n’a pas eu : un amour paternel sincère de la part de celui qui l’a élevé. Ce qu’il subit à l’adolescence le pousse à la révolte plus qu’à la résignation. Et c’est cette capacité de révolte, son courage, sa persévérance qui font que le lecteur s’attache à ce personnage et s’inquiète de son devenir – attachement que Shadizar provoque également dans le roman, parce qu’il va de l’avant, s’expose au lieu de se résigner.
Les rois dragons reviendront-ils ? Le coeur de diamant se réveillera-t-il ? Ce n’est pas pour cette raison que Shadizar se bat – je vous recommande la lecture des scènes de bataille, particulièrement bien pensées et bien menées – mais pour être libre. Pas toujours facile à comprendre pour ceux qui n’envisagent que la domination à tout prix.
Après le coup de théâtre final, j’espère qu’un livre 2 verra le jour.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7230
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas-Vernet, Nathalie] Chroniques Adaniennes - Livre I : l'exil.

Message par Lariflette le Jeu 16 Fév 2017 - 16:55

Merci Sharon pour cet avis.
J'ai postulé pour ce livre, donc ton avis m'intéressait. Je ne suis pas non plus un spécialiste du genre. Je voulais voir. Apparemment il y a du bon.
Je verrai à la bib s'il y est.
Bravo pour ton rythme de lecture.

B
avatar
Lariflette
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 196
Age : 72
Localisation : Ile de France
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polar
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas-Vernet, Nathalie] Chroniques Adaniennes - Livre I : l'exil.

Message par Lariflette le Jeu 16 Fév 2017 - 16:57

J'ai oublié :
bravo pour ton rythme de lecture et la qualité de tes avis Very Happy
avatar
Lariflette
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 196
Age : 72
Localisation : Ile de France
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polar
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Thomas-Vernet, Nathalie] Chroniques Adaniennes - Livre I : l'exil.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum