Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Iac] Et le tonnerre grondait

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Iac] Et le tonnerre grondait

Message par Cassiopée le Mar 30 Oct 2018 - 0:36



Et le tonnerre grondait
Auteur : Iac
Éditions : LBS Sélection (5 Septembre 2018)
ISBN : 9782378370510
185 pages

Quatrième de couverture

1890. Joshua, ancien éclaireur de l'armée, a pour mission de ramener un adolescent à sa seule parente vivante, la Première Dame des États Unis. Pendant ce temps, Mattie débarque de France pour éduquer de jeunes Indiens arrachés à leurs parents.

Mon avis

Un pur régal


Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant ce livre et j’ai été agréablement surprise. Moi qui aime les indiens depuis très longtemps, j’ai été heureuse de les retrouver dans ce récit de la vraie tradition romanesque du western !

Josh McCall est un homme doué avec colt mais sale, sauvage, hirsute et amoureux de la divine bouteille. Dans le coin où il est installé, on le tolère difficilement…. En fait sous les hardes, se cache Joshua un ancien militaire, un des meilleurs éclaireurs de l’armée à laquelle il a appartenu. On vient le déloger de son quotidien pour aller récupérer un indien qui s’avère être le neveu de la première dame. Ce jeune homme vit en tribu depuis qu’il a été enlevé alors qu’il n’était qu’un bébé.

Mattie est une jeune femme bien sous tous rapports mais son père a décidé de la marier et elle ne l’entend pas de cette oreille. Elle préfère vivre sa vie et enseigner. Comme cela n’est pas possible en France, elle traverse l’océan et va en Pennsylvanie où elle s’occupera de jeunes indiens destinés à devenir de bons citoyens américains. Son idéal de maîtresse d’école va rapidement en prendre un coup tant les enfants sont peu respectés par ses « collègues ». Ne supportant pas ce qu’elle voit au quotidien, elle va prendre une décision impulsive, radicale, quitte à se mettre en danger.

Bien entendu les routes de ces deux-là vont se croiser. Tout les oppose, Mattie est une fervente catholique, bien propre sur elle, qui ne jure pas, ne se laisse pas aller…. Joshua est un «électron » libre sans toit ni foi…. Solitaires tous les deux…. Rien en commun ? Et bien si, finalement chacun se bat pour le respect des autres. Mattie ne supporte pas de voir ses petits élèves obligés d’abandonner leur « identité » que ce soit la culture, les vêtements, la coiffure de leur peuple. Joshua exècre l’hypocrisie des gouvernants qui décident de tout comme si les communautés indiennes étaient transparentes. Alors ils vont se battre, tout tenter pour préserver les indiens. Et nous les suivrons, vibrant avec eux, chevauchant à leurs côtés.

J’ai beaucoup aimé ce recueil. J’ai apprécié que l’auteur parle des traditions indiennes en présentant son intrigue. Il nous fait découvrir leur vie, leurs mœurs et leurs coutumes, tout ceci avec beaucoup de délicatesse de considération. J’ai trouvé ses descriptions très visuelles, comme si son œil était une caméra reliée à sa main qui écrit. On observe les situations « de l’intérieur » comme si on les vivait avec les personnages qui sont souvent attachants. Son écriture est agréable, prenante et certaines phrases sont pleines de sagesse.
« Au rythme des naissances et des morts, la terre laisse entendre son chant à celui qui l’écoute. »

L’adage dit « On ne parle bien que de ce qu’on connaît ». Iac présente un univers qui lui est familier et il le fait avec brio. Son livre est d’une grande sobriété et pourtant très complet. C’est vraiment une très belle découverte !

Ecureuil agile
(prénom indien que mes élèves m’ont donné pendant la lecture de « Petit Arbre »

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10155
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum