Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hermary-Vieille, Catherine] Le roman d'Alia

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hermary-Vieille, Catherine] Le roman d'Alia

Message par Cannetille le Sam 10 Nov 2018 - 17:15



Titre : Le roman d'Alia
Auteur : Catherine Hermary-Vieille
Editeur : Albin-Michel
Année de parution : 2008
Pages : 320

Présentation de l'éditeur :
Dans ce roman oscillant entre rêve et réalité, Catherine Hermary-Vieille retrouve la sensualité et l’atmosphère envoûtante du Grand Vizir de la nuit. Afin d’oublier la monotonie de son quotidien, une vieille dame décide d’écrire l’histoire d’Alia, enfant volée mise en esclavage et devenue, à force de volonté et d’intelligence, la favorite du Glaoui dans le Marrakech des années trente. Transportée par la fougue de l’univers créé au fil de son récit, immergée dans les sortilèges de ce monde des Mille et une Nuits, elle retrouve la force d’exister et le courage de se révolter. Mais Alia et la narratrice ne seraient-elles pas une seule et même personne ? Soulignant la puissance libératrice de l’imaginaire et du rêve, Le Roman d’Alia est à la fois un bouleversant portrait de femme et un voyage secret et troublant au coeur d’un Orient mythique.

Avis :
Une vieille dame retrouve son indépendance et le goût de vivre en rédigeant un roman, l’histoire d’Alia, favorite du pacha marocain El Glaoui. Le livre alterne et entremêle les deux récits : celui, coloré et exotique, exemplaire de détermination, de la vie de cette femme marocaine tout au long du XXème siècle, et celui, sensible et émouvant, de cette Française au soir de sa vie qui finit par se rebeller et reprendre les rênes de son existence. J'ai mis un peu de temps à entrer dans l'histoire, trouvant un peu répétitifs les constats doux-amers sur la vieillesse et les maisons de retraite qui occupent le début du roman. Puis, comme la narratrice, j'ai été emportée par le récit du destin incoercible de cette petite Marocaine enlevée à sa famille, qui a su s'élever au sein du harem à force de courage et d'intelligence, pour connaître des revers du sort et toujours rebondir. Au-delà des deux destins de femmes relatés ici, ce roman évoque l'infinie capacité de résilience de chaque être et l'extraordinaire pouvoir d'évasion qu'apporte l'imagination. En rédigeant l'histoire d'Alia, la narratrice prend peu à peu conscience de ses propres ressorts et aspirations profondes, avant de trouver le courage d'agir et d'affirmer ses choix personnels. J'ai refermé ce livre sous le charme, pleine d'affection pour les personnages, en particulier pour celui tout à fait secondaire dans l'histoire mais grâce à qui le lien entre les deux femmes s'établit : ce subtil coup de pouce, presque fortuit, va tout changer dans la vie de la  narratrice, lui faisant comprendre que, même sous le poids des plus lourdes contraintes, chacun peut trouver son espace de liberté et préserver son intégrité la plus intrinsèque.

Cannetille
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 188
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum