Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Richard, Emmanuelle] Désintégration

Aller en bas

Votre opinion sur Désintégration

[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_lcap0%[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_lcap100%[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_lcap0%[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_lcap0%[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_lcap0%[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_lcap0%[Richard, Emmanuelle] Désintégration Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Richard, Emmanuelle] Désintégration Empty [Richard, Emmanuelle] Désintégration

Message par Algue le Mar 19 Nov 2019 - 1:26

[Richard, Emmanuelle] Désintégration Desint10

Editions de l'Olivier
208 pages
EAN : 9782823612776

Présentation de l'éditeur

« Les gosses de riches gueulent en riant plus fort « Qu’est-ce que j’peux faire, j’sais pas quoi faire », ritournelle en scie, scie qui vrille mes tympans, implante une graine de haine qui vient se loger très profond dans mon crâne loin après le cortex. »

Pour payer ses études, elle enchaîne les petits boulots tout en cherchant quelque chose qui serait une place. Elle n’envie pas ces jeunes qui, d’un claquement de doigts, obtiennent tout de leurs parents. Ils n’ont de cesse de lui rappeler qu’elle est l’Autre. Mais il n’y a pas de neutralité possible.

À force d’humiliations, le mépris s’inverse. La violence devient dignité. Et la colère monte, jusqu’à se changer en haine pure.

Désintégration est l’histoire d’une femme qui sait qu’un regard peut tuer. D’une combattante habitée par la honte, et qui transforme la honte en arme de guerre. C’est un roman sur le sexe, le pouvoir, le succès. Et la fierté comme moyen de survie.

Mon avis

Ce petit roman condense en un récit très bref les émotions traversées par son héroïne, qui arrive toute jeune à la Grande Ville avec le projet de devenir écrivain et se heurte à la précarité économique, au mépris de classe, à l'incompréhension des codes sociaux de la bourgeoisie qu'elle côtoie. Tour à tour naïve, conquérante, désespérée, révoltée, elle explore toutes les attitudes, toutes les places et peine à trouver la sienne. Cela m'a touchée au cœur de mes souvenirs d'étudiante provinciale fraîchement débarquée à Paris. J'ai trouvé très juste la peinture des relations grinçantes entre colocataires issus de milieux sociaux différents, la description de la spirale par laquelle on fait sien le dénigrement des autres jusqu'à en devenir authentiquement bête, et surtout le motif récurrent de la honte, omniprésente, tétanisante. On aurait envie de faire lire ce récit aux gosses de riches, aux dominants, pour qu'ils comprennent enfin - mais comprendraient-ils ?

Algue
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 421
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 31/08/2012

http://algue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum