Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Zola, Emile] La curée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "La curée" d'Emile Zola

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Zola, Emile] La curée

Message par celene le Sam 28 Nov 2009 - 16:14



Auteur Zola, Emile
Editeur : France Loisirs
Nombre de pages : 410

Résumé (pris sur chapitre.com)
Zola La Curée A la fin d'une chasse, pendant la curée, les chiens dévorent les entrailles de la bête tuée. Pour le jeune Zola, qui déteste son époque, c'est le coeur de Paris, entaillé par les larges avenues de Napoléon III, que des spéculateurs véreux s'arrachent. Ce deuxième volume des Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, est l'un des plus violents. Zola ne pardonne pas ces fortunes rapides qui inondent les allées du Bois d'attelages élégants, de toilettes de Worms   ... Lire la suite   et de bijoux éclatants. Aristide Saccard a réussi. Mais tout s'est dénaturé autour de lui : son épouse, Renée, la femme qui se conduit en homme, si belle et désoeuvrée ; son fils, Maxime, l'amant efféminé de sa belle-mère. On accusa Zola d'obscénité. Il répliqua : « Une société n'est forte que lorsqu'elle met la vérité sous la grande lumière du soleil. » Edition de Philippe Bonnefis.


Mon avis : Zola nous décrit Paris en pleine mutation, les parisiens vivant dans le luxe et la débauche.
Parmis eux Aristide Rougon qui a pris le nom de Saccard va manoeuvrer pour faire fructifier sa fortune.
Pour cela il n'hésitera pas à manipuler son épouse et son fils. Il est prêt à tout.
Ce roman se lit assez bien si ce n'est quelques longueurs dans les descriptions. (j'ai pris la couverture du livre folio car je n'avais pas celle de France Loisirs)
avatar
celene
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 99
Age : 65
Localisation : chatenoy-le-royal
Emploi/loisirs : je suis à la maison, ancienne mère au foyer, mes loisirs : gym, yogga et scrabble et lecture bien sûr
Genre littéraire préféré : je lis un peu de tout, romans surtout.
Date d'inscription : 31/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] La curée

Message par Sharon le Dim 29 Nov 2009 - 12:13

Saccard est un séducteur, il arrive toujours à séduire des femmes qui sont son exact oppposé (là, il est vrai, je pense surtout à Madame Caroline, dans L'argent), même s'il ne ressent pour elles qu'une profonde indifférence : c'est ce qui va détruire Renée, plus sûrement que des reproches, plus sûrement qu'une vengeance (Saccard n'est pas Thésée, et cela lui est très utile que Renée la trompe avec son fils). Le jardin d'hiver de Renée, c'est un peu son paradis qu'elle essaie de créer avec son beau-fils - un Paradis où la faute est déjà consommée.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7238
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] La curée

Message par dada780 le Ven 7 Sep 2012 - 9:30

J'ai bien aimé ce roman, même si Germinal reste mon préféré de cet auteur.
Comme d'habitude, les personnages sont bien caricaturaux, mais restent réalistes. C'est une satire mordante de la société parisienne durant les travaux d'Haussmann, avec les spéculateurs qui font leur apparition. On voit bien que la "haute" société est plongée dans la débauche et l'immoralité.
Le style d'écriture, majoritairement descriptif, est développé, et est agréable à lire, si ce n'est quelques petites longueurs... On se rend compte de manière précise du décor, et des différents personnages présents dans les scènes.
Bref, bon roman, même si je vais faire une petite pause pour les classiques, vu que j'en ai enchainé 4 à la suite...
avatar
dada780
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1799
Age : 21
Localisation : 91
Emploi/loisirs : khâgne / tennis, escalade, lecture
Genre littéraire préféré : romans historiques/policiers/etc...
Date d'inscription : 31/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Zola, Emile] La curée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum