Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Goodkind, Terry] L'Epée de Vérité - Tome 3: Le sang de la déchirure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Goodkind, Terry] L'Epée de Vérité - Tome 3: Le sang de la déchirure

Message par takac le Mer 28 Avr 2010 - 22:43

Auteur : Terry Goodkind
Série : L'Epée de vérité
Genre : Fantasy
Editeurs: France Loisirs
Nombre de pages: 545



Quatrième de couverture :
Le portail qui séparait l’Ancien et le nouveau monde a été brisé. Des forces anciennes et terrifiantes viennent assiéger les Contrées du Milieu. Seuls Richard Rahl, le Sourcier de Vérité, et Kahlan, sa bien-aimée, peuvent faire face aux puissances maléfiques qui déferlent.

Pourtant Kahlan doit se cacher, traquée par des fanatiques qui ont entrepris d’assassiner tous les possesseurs de magie. Ils se font appeler le sang de la déchirure et tuent des innocents en prétendant lutter contre le Mal.

Pour éviter une apocalypse, Richard doit agir très vite. Il devra puiser dans ses ressources les plus secrètes pour vaincre l’ennemi, sauver son amour et refermer le portail.

Mon avis :
Dès les premières pages, on replonge littéralement dans le monde de Richard et Kahlan. L’auteur a vraiment le talent de nous immerger dans son univers. Le lecteur imagine très facilement les scènes décrites.
Une série a d’ailleurs été crée aux Etats-Unis. Cependant, je ne pense pas la regarder. Les descriptions et le style d’écriture sont tellement prenants que je me suis imaginé plein de choses. L’image imposée par la série risque fortement de me décevoir…

Dans ce tome, on découvre de nouveaux personnages liés au Sang de la déchirure. On voit d’autres personnages prendre de l’importance : Verna, Warren, les Mord-sith et bien sûr Gratch ! Comme dans le tome 2, les héros évoluent indépendamment.

Je m’attache de plus en plus à Richard. Ce n’est pas un héros comme les autres. Il n’a pas toutes les réponses, il fait des erreurs et en paie les conséquences, il écoute son instinct, il culpabilise…malgré son rôle et ses dons, il est très humain !
Kahlan apparaît sous un nouveau jour, plus dure et plus « chef ». Anna et Nathan sont étonnants et plein de ressources. Et Gratch est terriblement attachant !

Dans la première partie du livre, les chapitres sont découpés par personnages. Le suspens est ainsi important et on s’attache à tous les personnages. Dans la seconde partie, les chapitres sont découpés en paragraphes assez courts et regroupent ainsi tous les personnages. L’effet produit fait que le rythme s’accélère et qu’on ne plus lâcher le livre…

Ce tome traite de beaucoup de thèmes importants et risqués. Un fort côté politique ressort entre les histoires de Richard mais aussi celle de Verna. J’aime la façon dont cela est amené avec beaucoup d’intelligence et de recul.

Le tome 2 parlait beaucoup de manipulations des personnes. La limite est donnée dans le tome 3. Notamment dans le chapitre 30, où l’on apprend qu’on peut influencer les autres mais qu’au final, chaque personnage doit faire ses choix en son âme et conscience. Les « tenants » de l’histoire ont permis à chacun d’avoir les armes pour faire leur choix mais maintenant c’est à eux de jouer.

Le passage sur le Ju’la (page248) m’a beaucoup fait penser à l’importance démesurée que peut prendre le football dans notre société…Surtout avec le clin d’œil sur la fin.

L’amour est également omniprésent dans ce tome. Entre Richard et Kahlan évidemment et ce malgré les épreuves subies et les choix difficiles. D’autres couples se forment et même un couple homosexuel. Chose assez rare en littérature. Un joli passage également qui m’a beaucoup touché : Etre un véritable ami consiste à aimer les gens pour ce qu’ils sont, y compris ce qu’on ne partage pas. L’amour qu’on leur porte fait oublier ces différences…Pour aimer, il n’est pas besoin de comprendre, d’approuver ou de dicter leur comportement aux autres. Ce qu’on peut souhaiter de mieux à un ami, c’est d’être lui-même. Parce qu’on l’aime à cause de ça !

Cette série est la première série fantastique pour adultes que je lis et c’est un vrai régal !
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Terry Goodkind - Le sang de la déchirure

Message par livromaniac le Dim 15 Aoû 2010 - 18:28

J'ai vraiment adoré.

J'ai eu un petit pincement au coeur à la fin
Spoiler:
quand Gratch est parti Rolling Eyes
Il est attachant! Je vais lire le prochain tome bientôt car j'aime beaucoup cette série qui est remplie d'action et de décisions difficiles pour Richard.
avatar
livromaniac
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 122
Age : 26
Localisation : Val-d'Or
Emploi/loisirs : Gardienne d'une enfant, future étudiante
Genre littéraire préféré : De tout
Date d'inscription : 01/07/2010

http://www.livromaniac.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum