Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Machiavel, Nicolas] Le prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Le prince"

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

[Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Saphyr le Mer 5 Mai 2010 - 0:03


Editions : Le Livre de Poche
ISBN 2-253-00487-1
303 pages

Résumé (source Wikipédia) :

Machiavel, secrétaire des Dix de Liberté et de Paix de la République depuis le 23 mai 1498, est banni lors de la prise de pouvoir de Florence par les Médicis en 1512. Fonctionnaire déchu, il cherche à rentrer en grâce auprès des Médicis.

Il écrit et dédie Le Prince, un traité politique, dans un premier temps à Julien de Médicis, frère du pape Léon X, puis à Laurent de Médicis à la mort de celui-là en 1516. Ecrit en 1513, Le prince n'a été publié qu'à partir de 1532, soit cinq ans après la mort de son auteur. L'objet de ce traité, écrit alors que l'Italie est divisée en multiples principautés, est d'exposer l'art et la manière de gouverner en jouant habilement des humeurs antagonistes du peuple et des grands, au moyen d'une politique sachant faire usage aussi bien des lois que de la force et de la ruse.

L'ouvrage, organisé en 26 chapitres, étudie successivement les différents types de principauté, les moyens de les conquérir et de les conserver. Il contient en particulier une foule de conseils dénués de tout moralisme visant à conserver le pouvoir - ce que la postérité a retenu sous le nom de "machiavélisme". Les derniers chapitres dévoilent les intentions de l'auteur : ces conseils doivent permettre de libérer et d'unifier l'Italie.
A la fin de l'œuvre proprement dite, l'éditeur a ajouté des extraits de la correspondances de Machiavel, qui vont de la missive la plus officielle à la plus intime.

Mon avis :

D'abord et avant tout, je tiens à préciser que je suis une ignare achevée en matière d'histoire, et plus encore d'histoire politique. Marignan 1515, (re)découverte de l'Amérique 1492, 1ère guerre 14-18, 2nde 39-45, mes maigres connaissances s'arrêtent là... Bon, j'exagère un peu, mais à peine..

Machiavel était pour moi comme enveloppé d'une aura de... machiavélisme Razz Un personnage sinistre, calculateur, pervers, suprêmement intelligent, d'un charisme supérieur. Rien moins que l'incarnation de Satan en personne Twisted Evil.

Intelligent, il l'était certainement, car son analyse des mécanismes du pouvoir est d'une justesse telle qu'elle en devient intemporelle : on peut remplacer "prince" par "président" ou "candidat au pouvoir" sans que l'essence du texte ne soit grandement modifiée...
Concernant le charisme, si le texte en peu plat suggère plutôt une certaine servilité, les extraits de sa correspondance sont éloquents : Machiavel était à la botte des princes, un spectateur, non un meneur. Quant à la perversion, si les conseils qu'il prodigue sont tout spécialement dénués de scrupules, il s'agit de pensées froides et détachées, non de propos cruels proférés par un être assoiffé de sang.

Concernant le texte en lui-même, j'ai eu beaucoup de mal à m'y plonger réellement, même si la lecture n'en est pas spécialement difficile. La langue et les tournures sont un peu désuète (des points-virgules, plein de points-virgules, à chaque coin de mot Wink). Mais on s'y fait vite et, si on est prêt à relire quelques phrases deux ou trois fois, ce n'est pas un point bloquant. Par contre, j'ai été ralentie par le fait que Machiavel écrit à un prince au fait des réalités politiques de son pays, et ne s'embarrasse donc pas d'explications de texte.
Je m'explique (moi) : si un écrivain décidait aujourd'hui d'envoyer un essai politique à... disons François Bayrou, il ne lui rappellerait pas que Sarko a gagné les élections présidentielles devant Ségolène, qui sont François Fillon, Nicolas Hulot, Jean-Louis Borloo... A moins de vouloir se fiche de lui. Et si cet essai survivait 500 ans, et tombait entre les mains d'une fille comme moi... elle serait complètement à la rue, obligée de revenir en arrière toutes les 2 pages (mais c'est qui lui ? et il a fait quoi ? et il sort d'où ? :<éSmile.

Ceci-dit, du coup, je ne me suis pas ennuyée une minute et, pour une fois, j'ai un peu rentabilisé mon achat (parce que les bouquins de 400 pages avalés en 2 jours, c'est parfois un peu frustrant...).

A noter, quelques passages de la correspondance privée de Nicolas Machiavel qui valent le détour. On ne se permettrait pas, aujourd'hui, d'écrire à ses proches la moitié de ce qu'il écrit dans certaines de ses lettres... Libération sexuelle... Tu parles Razz

Donc je résume : une lecture pas facile mais édifiante, des réflexions d'une profondeur stupéfiante sur le pouvoir, et une véritable plongée dans l'Italie du 16ème siècle.

Allez ! Quelques citations ! juste pour le plaisir !
On ne peut non plus appeler vertu le fait de tuer ses concitoyens, de trahir ses amis, de n'avoir ni respect de sa parole, ni pitié, ni religion ; ce sont là des moyens qui peuvent procurer le pouvoir, mais non la gloire.

Le mal doit se faire tout d'une fois : comme on a moins de temps pour y goûter, il offensera moins ; le bien doit se faire petit à petit, afin qu'on le savoure mieux.


Je recommande, assurément Smile

Ma note : 7/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Olorin le Mer 5 Mai 2010 - 0:14

Un livre qui m'attire depuis longtemps. Je le lirai surement dans une période proche bien qu'encore non définie.

Merci pour ton avis
avatar
Olorin
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 5401
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Doctorat.
Genre littéraire préféré : Fantasy, Urban-Fantasy et policier
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Saphyr le Mer 5 Mai 2010 - 0:18

Vas-y, lâche-toi, il se lit super vite Wink
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Fahn le Mer 5 Mai 2010 - 17:21

Ayant étudié Machiavel en cours de philosophie, j'ai bien évidemment eu droit à quelques extraits du Prince.
J'ai trouvé très bof, mais cela est sans doute du au fait que j'ai beaucoup de peine avec le contenu de "l'histoire" : en gros avec ce qu'il raconte.

M'enfin, ça permet au moins de voir d'où vient le mot "machiavélique" dans sa signification la plus profonde Very Happy.
avatar
Fahn
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 27
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Etudiante en géologie
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Nephtys le Mer 5 Mai 2010 - 19:42

C'est ce que je reproche aux extraits qu'on étudie en cours Fahn. Combien de fois j'ai été dégoûtée d'une oeuvre lue par petits morceaux qu'on épluche dans tous les sens...avant de m'apercevoir des années plus tard que la même oeuvre est un petit bijou dans son intégralité.
C'est exactement le cas des écrits de Nicolas Machiavel: je ne conçois pas qu'on puisse réellement apprécier par bribes.
Ses raisonnements sont certes spéciaux, ils ne sont pas sans fondements, mais il faut l'intégralité de l'écrit pour s'en apercevoir. Je ne peux que te conseiller de le lire en entier.
avatar
Nephtys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1278
Age : 32
Localisation : Loire-Atlantique
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me tombe sous la main (sauf politique)
Date d'inscription : 08/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Fahn le Mer 5 Mai 2010 - 19:51

@ Nephtys : Pas faux, c'est vrai que mon avis reste à prendre avec des pincettes étant donné que je n'ai pas lu l'oeuvre en entier. Je n'ai d'ailleurs pas participé au sondage.

Peut-être qu'à l'occasion je tenterai cette lecture dans son intégralité. Sait-on jamais et du reste, vos avis plutôt positifs m'y encouragent Wink.

++
avatar
Fahn
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 127
Age : 27
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Etudiante en géologie
Date d'inscription : 18/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Mounain le Mer 5 Mai 2010 - 19:55

ajouté dans ma LAL! Razz
avatar
Mounain
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1175
Age : 25
Localisation : 51
Emploi/loisirs : professeure de français et étudiante cynopsy (formation en éducation et comportement canins)
Genre littéraire préféré : tout ce qui me tombe sous la main
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par S.Ecriture le Mer 5 Mai 2010 - 20:07

J'en ai entendu parlé mais cela ne m'attire pas plus que ça. Cette période de l'histoire n'est pas celle que je préfère.
avatar
S.Ecriture
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 665
Localisation : 17
Emploi/loisirs : lecture, tchat, ciné, séries, ...
Genre littéraire préféré : De tout de tout les gens ! Je lis de tout !
Date d'inscription : 09/02/2010

http://s.ecriture.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Marion le Mer 5 Mai 2010 - 23:10

J'ai lu quelques passages, c'est intéressant. J'ai étudié ce livre en philosophie et ce n'était pas intéressant mais l'année dernière, je l'ai étudié plus en profondeur en idées politiques (avec le contexte donc je n'étais pas perdue au niveau de l'Histoire) et emprunté ensuite pour en lire quelques pages. Je ne l'ai pas lu en entier (le style est assez lourd) mais je l'ai trouvé intemporel.
avatar
Marion
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 27
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Etudiante en droit.
Genre littéraire préféré : Thrillers/policiers, historique, romance,...
Date d'inscription : 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Héméra le Dim 28 Nov 2010 - 4:26

Dans ma LAL! Bientôt dans ma pile... Smile
avatar
Héméra
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 166
Age : 27
Localisation : Marrakech
Emploi/loisirs : Ingénieur agronome
Genre littéraire préféré : Policier/Thriller/Scientifique/philosophique..Bref un peu de tout
Date d'inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Machiavel, Nicolas] Le prince

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum