Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur L'enlèvement de Caroline Chabrol

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par Sharon le Ven 13 Aoû 2010 - 21:46



Titre : L’enlèvement.
Auteur :Caroline Chabrol.
Editeur : éditions Le Manuscrit.
Nombre de pages : 173.

Quatrième de couverture :

Il y a un an, Léna a été victime d’un enlèvement. Droguée par ses ravisseurs, elle ne se souvient pas des derniers moments de s captivité. Depuis sa libération, elle s’est efforcée de reprendre le cours d’une vie normale dans son travail et auprès de son compagnon et de sa fille ; mais une lettre déposée à son cabinet de vétérinaire et une photographie reçue par mail lui font comprendre que le cauchemar n’est pas fini. Contrainte de fuir pour protéger les siens, elle se réfugiera en Italie, le pays de son père. Mais le maître-chanteur n’est pas prête à lâcher sa proie.

Mon avis :

J’adore les romans policiers, et, au risque de me répéter, j’adore découvrir de nouveaux auteurs. Ma déception a été très grande à la lecture de ce texte.

Je trouvais intéressant de voir l’évolution d’un personnage après son kidnapping, sujet peu traité dans les romans policiers. L’ambiguïté de Léna face à son kidnappeur est le seul trait de caractère qui relève l’action. Léna a beau prévenir la police après avoir reçu la photo et le mail de menace, elle cède à ses exigences et choisit la fuite. Elle se laisse dominer, d’une manière qui dépasse largement les manifestations du syndrome de Stockholm. Parce que les actes de Léna ne trouvent pas d’explication rationnelles, ils autorisent chacun à les interpréter de manière péjorative - ce dont ne se prive pas la police italienne.

J’ai trouvé le roman trop elliptique. Bien qu’il ne mesure que 170 pages, il est divisé en six parties, elles-mêmes divisées en de nombreux chapitres. Certains ne durent que deux à trois pages, et ne permettent pas à l’action de se développer. Il est nécessaire de recomposer les faits qui sont racontés, ce qui est souvent fastidieux. Trop de faits restent inexpliqués. La jeunesse d’Eléna reste très floue, comme les raisons de la haine de la mère de Léna envers Miléna et sa famille. Certaines péripéties sont cousues de fils blancs, d‘autres sont inexploitées. La disparition du fils de Léna (Téo, «dieu » en grec) n’est même pas explicitée (mort ? Enlèvement ? Fugue ?).

Léna suscite un désir ambigu, parfois mélangé à la volonté de le protéger, qu’elle provienne d’un homme (Noé), d’une femme (Alexandra,) ou de son propre kidnappeur (Fabien). Même les extraits du carnet de Léna sont décousus, le dernier semble incongru alors que j’espérais qu’il marquerait sa renaissance, ou éclairerait ce qu’elle vient de vivre. Le seul élément qui m'a paru sympathique est sa volonté de préserver le souvenir d'un jeune soldat mort au combat, sauf qu'une nouvelle fois, ces motivations restent inconnues.

Les personnages qui entourent Léna ne sont pas ou très peu caractérisés. Gaël n’est qu’un prénom, autant dire une coquille vide - comme la plupart des personnages qui traversent ce roman. Léna se répercute à travers le roman, que ce soit par le biais de prénoms-échos (Miléna et Eléna) ou par des personnages qui ont sensiblement la même vie qu’elle.

Le style employé m’a très vite lassée. L’auteur abuse d’adjectifs, de compléments du nom et autres propositions relatives dans ses descriptions. Elles alourdissent le texte sans apporter grand-chose à l’intrigue.

Cette lecture ne me laissera pas un souvenir imperrissable.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7510
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par alexielle63 le Sam 14 Aoû 2010 - 12:53

Sharon, est-ce bien un roman ou un policier? Ce n'est pas très clair dans ta critique, tu utilises parfois l'un et parfois l'autre : est-il bien placé dans la section des "autres romans"?
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par Sharon le Sam 14 Aoû 2010 - 18:58

Je l'ai mis dans la section "autres romans" car j'ai trouvé Sous les cahiers, la mort du même auteur dans cette section (lui aussi est qualifié, si je ne me trompe de "thriller").

Maintenant, je veux bien que tu le déplaces dans la section "romans policiers" - même si j'ai vraiment l'impression qu'il y a tromperie dans la dénomination.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7510
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par alexielle63 le Sam 14 Aoû 2010 - 19:14

Donc je le déplace? Dois-je faire pareil pour celui que tu cites?
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par Sharon le Sam 14 Aoû 2010 - 19:15

Je veux bien que tu le déplaces. Maintenant, pour l'autre roman, ce n'est pas moi qui ai rédigé la critique, donc je ne me prononcerai pas.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7510
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par alexielle63 le Sam 14 Aoû 2010 - 19:20

OK, merci Sharon! Sujet déplacé.
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par Sharon le Sam 14 Aoû 2010 - 19:22

Merci Alexielle !
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7510
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chabrol, Caroline] L'enlèvement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum