Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
60% 60% 
[ 3 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 17:07

Nom de La série: Les îles glorieuses

Auteur: Glenda Larke

Genre: Fantasy

Nombre de tomes: 3



Synopsis :
A peine débarquée sur Pointe-de-Gorth, domicile des pires criminels de l'archipel des îles Glorieuses, Braise Sangmêlé se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond : son enquête - mettre la main sur une drôlesse réfractaire au mariage - se heurte au mutisme des matelots, et une odeur inquiétante de magie carmine semble s'attacher au moindre de ses pas.
Car, en plus d'être une combattante hors pair, Braise possède le don de Clairvoyance qui lui permet de voir la magie à l'oeuvre.
Quoique très utile, ce talent fait d'elle une cible de choix pour les sorciers de tout poil qui n'apprécient guère qu'on se mêle de leurs projets.
Autrement dit, Braise s'est encore mise dans de sales draps...

Mon Avis :
Tout d’abord, il est heureux que l’éditeur ait fait changer le dessin de la jaquette.
Je pense que cela aurait pu être trompeur pour un potentiel lecteur, car la précédente montrait une femme douée de magie possédant une épée enflammée ou tout du moins ensorcelée.
L’héroïne n’est pas magicienne à proprement parler, elle possède un don, qui est celui de déceler la magie. Et son épée est une arme de facture exceptionnelle mais sans aucun pouvoir.

L’histoire, qui ne correspond pas tout à fait à l’idée que l’on pourrait se faire d’après le synopsis :
Fin du XVIIIème siècle d’une ère dont l’histoire semble très proche de la notre (au point de vue scepticisme et civisme, tout du moins), un chercheur anthropologue de « terrain » étudie l’histoire, les mœurs et les coutumes d’un regroupement d’îles nouvellement découvert. Au travers d’échanges de lettres avec son oncle, nous saurons que ces explorateurs font parti d’un peuple appelé Kellois et qu’ils semblent entrevoir le monde comme nous à la même époque.
Son étude s’appuie notamment sur la biographie d’une personne qu’il rencontra sur une des îles et dont il fera traduire le récit, afin de pouvoir présenter son étude devant un parterre de gens haut placés regroupés sous le nom de Société.
Cette personne se nomme Braise de Sang mêlée, elle a 80 ans lorsqu’elle conte une de ses aventures. Celle d’une femme métisse rejetée et maltraitée de par ses origines mais utilisée pour son don : elle différencie les types de magie sur les êtres et voit les sortilèges de la magie, quelle qu’elle soit, sans avoir à en subir ses effets. Elle raconte qu’à son époque, le monde est dirigé par des êtres doués de « bonne » magie, dite sylve dont ils usent et abusent à diverses fins, globalement bonnes pour l’ensemble des civilisations des îles. Que ces derniers combattent des êtres qui pervertissent les leurs et asservissent le monde, ils sont doués d’une magie corruptrice nommée Magie Carmine.
Afin de pouvoir un jour devenir citoyenne, ce qui lui permettrait malgré sa naissance « honteuse » de pouvoir vivre où elle le souhaite dans n’importe quelle île sans y être rejetée comme une paria, elle travaille pour les Vigiles (usant de la magie sylve), qui mènent leur monde dans une semi-ombre. Ces derniers lui feront donner une éducation, tant culturelle que sportive où elle excelle de par sa forme physique.
Dans ce récit, elle narrera comment elle eut pour mission de retrouver une noble pour la marier à un être abject, afin que les Vigiles (qui ne l’avoueront pas) puissent continuer leurs offensives destructrices afin d’éradiquer les Carministes (magie Carmine), au moyen des armes fournies par cet être vils.
Elle racontera les complots, les tromperies, décrira des êtres dont on ne pourrait croire réellement l’existence, comme les Ghemphs qui sont les seuls à pouvoir marquer la citoyenneté. Cette femme attachante parlera de sa rencontre avec ce qui semblera être l’amour de sa vie, et de son abandon, de ses premières amitiés douloureuses dans ce climat hostile. Elle comprendra que toute chose n’a que l’importance qu’on lui accorde et que certaines valeurs et actions valent tout l’or et toutes les citoyennetés du monde.
Braise, combattante héroïque, va faire ses choix …

L’auteur nous fournit en début de livre des cartes qui semblent présager (du moins cela eut été mon impression de départ) qu’il y aura une quête les rendant très attractives, ou une chasse aux trésors.
J’avoue ne pas avoir trouvé ces cartes nécessaires pour ce tome, et en avoir été un peu déçue.

Il me manque quelque chose dans le fonds du livre et non dans sa forme. Je ne sais pas quoi exactement, peut-être les évidences de raisonnement des personnages, peut être l'effet de rebours... Le sentiment que l’histoire a été montée par la fin, que des évidences de récit se comprennent si l’on lit le livre à rebours, j’ai trouvé cela étrange. Comme si l’auteur était partie de la fin pour développer l’histoire.

Le style est fluide, la pagination singulière agréable, les personnages attachants même dans leur rudesse.
Son monde est fourni, tant au niveau des humanoïdes que des animaux. Certains auraient gagné à être davantage développés, peut être. Je m'attendais à davantage d'éclaircissements sur le vie en communauté des Ghemphs par exemple; à en connaitre davantage sur la vie des Dustellois, que leur fin.

Glenda Larke a semé des indices pour les prochaines aventures de Braise. Ce qui est agréable, car cela montre une continuité dans la trilogie.


Cela étant, il ne s’agit que d’avis personnels. Cela n’engage que moi, je tiens à le rappeler. Chacun ses goûts et heureusement, nous n’avons pas tous les mêmes sinon, comment pourrions nous échanger dessus.

Merci en tout cas pour ce partenariat, cela m'a permis de connaître cette auteur que je ne connais pas et de passer du bon temps.


Dernière édition par NOSISKAIA le Dim 14 Nov 2010 - 20:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par FrançoisG le Dim 14 Nov 2010 - 19:07

merci pour cette belle critique Nosiskaia.

avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 20:59

Merci pour ton appréciation. Cela fait plaisir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par FrançoisG le Dim 14 Nov 2010 - 21:18

Je t'en prie... c'est normal, tu t'es donné du mal...

J'apprécie les critiques très fouillées comme la tienne Wink
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par titepomme le Lun 15 Nov 2010 - 10:01

**Premier tome d'une trilogie.
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, il m'a fallu au moins 100 pages (et poser le livre un moment pour en lire un autre) avant que je trouve que ça vaille la peine de continuer cette lecture. Je pense que ça doit venir du fait que le personnage principal (Braise) est décrit un peu comme une écervelée qui s'amourache du premier venu alors qu'on se rend compte par la suite qu'elle a nettement plus de profondeur que ça.
L'ambiance à La Pointe-de-Gorth est terriblement noire, malsaine. On sent bien que c'est le repaire de la lie de la société des Glorieuses. Un endroit où la loi du plus fort règne en maître. C'est vraiment bien retranscrit dans le livre.
Une fois que le récit se met en place, tout s'enchaîne à vitesse grand V. Braise va de misère en malheur et de péripétie en péripétie. Un peu "trop" à mon goût.
Les personnages sont très attachants, même Braise qui finalement a un grand coeur sous ses airs brute de décoffrage. Et en apprenant ce qu'a été son enfance et sa jeunesse, on ne peut que s'y attacher.
Beaucoup d'originalité quant à certains détails comme le tatouage de citoyenneté (qui est vraiment une blessure pour Braise), le récit qui est vu du point d'un ethnologue à qui Braise raconte sa vie.
Un livre reçu en partenariat avec le forum Partage Lecture et les éditions J'ai Lu que je remercie.


Note : 1.5/3
avatar
titepomme
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2266
Age : 44
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : adjointe bibliothécaire
Genre littéraire préféré : fantasy, bit-litt, polar, BD, littérature jeunesse, littérature ado, romance, etc.
Date d'inscription : 24/11/2009

http://kymati.blogspot.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par Iani le Lun 22 Nov 2010 - 0:04

Tout d'abord, je tiens à remercier l'éditeur J'ai Lu et évidemment Partage Lecture pour ce partenariat.


Mon avis :

J'ai lu ce livre de manière plutôt hachée : une grande partie au début, je ne pouvais plus m'arrêter, puis il y a eu un gros coup de mou vers le milieu du livre où je m'ennuyais carrément. Finalement, la fin a à nouveau su attirer mon attention.
Commençons donc par le commencement. Le personnage de Braise Sangmêlé m'a tout de suite plu : elle n'a pas eu la vie facile et a appris à se défendre. J'ai beaucoup aimé son don de Clairvoyance, qui la rend insensible aux sorts de magies, mais en fait une personne détestée des maîtres carmes ou sylves (les deux principales magies du livre). Elle se retrouve pour la première fois face à une puissance qu'elle ne connaissait pas jusqu'ici, ça lui apporte du nouveau.
Les autres personnages sont également bien imaginés, chacun a son rôle à jouer, mais également des secrets qu'ils cachent du mieux possible. J'ai également énormément apprécié découvrir le peuple des ghemphs.

L'histoire en elle-même est aussi bien pensée, je voulais que ça avance, je voulais en apprendre plus. Seulement voilà, j'ai trouvé qu'il y avait un gros vide au milieu du récit, quand deux des personnages racontent leur enfance et leur expériences... Je n'ai pas du tout accroché à cette partie du livre, je serais même incapable de le résumer, je n'étais vraiment pas prise dans l'histoire. Sauf pour l'histoire du ghemph !
L'endroit où se déroule l'action m'a semblé très malsain et lugubre, ça a ajouté une ambiance bien particulière à cette lutte contre le mal. Hé oui, encore une histoire fantasy où l'on a un vilain méchant à combattre pour pouvoir sauver le monde. Mais pourtant, je l'ai trouvée pleine d'originalité, de nouveauté et de fraîcheur. Je pense notamment au système de tatouage par ce peuple mystérieux des ghemphs, mais également aux deux magies qui s'affrontent, une pour guérir, l'autre pour tuer, au don de clairvoyance ainsi qu'aux démons sangsue (quelle horreur)...

Un autre point négatif que je peux ressortir sont ces lettres d'un oncle à son neveu (ou le contraire, je ne sais plus !) sur les rapports des entretiens avec Braise. Je les ai effectivement trouvé d'aucune utilité. Le fait que Braise raconte son histoire ne me dérange pas, mais ces rapports, ces lettres me sont passés par dessus la tête.

Le style d'écriture est fluide et très agréable, ça se lit vite et bien, on est pris sous le charme de cette histoire.

En résumé, une histoire bien sympathique avec des personnages attachants, des trouvailles de l'auteur très originales, dommage qu'il y ait des longueurs que j'estime inutiles. J'ai donc apprécié ce livre et je lirai certainement la suite.
Merci encore pour ce partenariat !
avatar
Iani
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 29
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Fantasy
Date d'inscription : 05/06/2008

http://lectures-iani.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par se1ena le Jeu 5 Juil 2012 - 13:06

Mon avis :

L'histoire :

Braise Sangmêlée nous raconte sa quête pour retrouver la castenelle de Cirkase qui a fugué pour éviter un mariage forcée avec un être abjecte. Elle raconte son histoire à un ethnologue Kellois, peuple qui a découvert les îles glorieuses il y a quelques années. Son histoire commence à la Pointe-de-Gorth, un endroit où règne la loi du plus fort. Deux mille setus (la monnaie locale) à la clé, c'est une sacrée somme et Braise à bien l'intention de tout faire pour mettre la main sur la castenelle. Quand elle découvre qu'il y a une puissante magie carmine à l'oeuvre, les circonstances la poussent à s'en mêler. Le récit est entrecoupé de courts retours en arrière qui raconte sont enfance, les lois des îles, la politique et pleins de petites choses qui permettent de donner toute la profondeur et la richesse à l'univers. Cependant, j'ai trouvé que certains moments étaient mal choisis pour ces digressions et cassaient un peu le rythme.

Les personnages :

Ouf! Ça m'en a pris un moment avant de l'apprécier cette Braise! Au départ, elle paraît cupide, envieuse, jalouse, égoïste, sauvage avec un sale caractère. Bref, rien pour me plaire. En plus, ses réflexions sur le sexe m'ont dérangée, renvoyant le tout à un simple besoin à satisfaire point barre. Rien de charmant. En plus, sa relation avec Tor Ryder, un autre clairvoyant qui a l'air de savoir tout sur tout avant tout le monde, m'a paru complètement tirée par les cheveux. Ils ne se connaissent que depuis quelques heures, même pas une journée, quand Tor et Braise qualifient leur relation de grand et profond amour. Mais quand je suis arrivée à dépasser ce début peu crédible, j'ai trouvé leur histoire d'amour belle. J'ai pû m'attacher à Blaise quand j'ai dépassé mes premières impressions, car plus le récit avance, plus nous découvrons qu'elle est loyale envers ceux qu'elle aime. J'ai beaucoup plus aimé Flamme, une jeune femme innocente d'une grande beauté, à qui va arriver les pires choses. Dualité étonnante que cette Flamme : innocente et rusée ; fragile, courageuse et coriace. C'est le personnage que j'ai le plus aimé, celui qui m'a fait vivre le plus d'émotions.

Le style :

On peut dire que c'est bien écrit, malgré quelques répétitions comme "Autant que je sache" ou "bien entendu" qui revient souvent en peu de pages. J'ai trouvé peu de poésie à l'écriture, même si on dirait que l'auteur a voulu en donner. J'ai trouvé le style un peu rude. Malgré les défauts, ça reste une plume agréable et minutieuse, capable de facilement nous décrire les détails sans que cela en devienne lourd. L'univers est bien placé, cohérent, riche et sombre et on peut facilement ressentir toute l'ambiance du roman. Elle ne fait pas dans la dentelle non plus, ses personnages en prennent plein la tronche et il n'y a pas de "super-héros". Le récit de Braise est entrecoupé de courtes lettres de l'ethnologue à son oncle, ce qui m'a paru peu utile au roman et je dois dire que je les lisais sans grande concentration tellement elles me paraissaient futile et apporter peu à l'histoire.

En conclusion, je dois dire que c'est vraiment un bon roman et j'ai vraiment embarqué, finalement. Si seulement je n'avais pas été aussi longue à accrocher!

3/5
avatar
se1ena
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 29
Localisation : Québec
Genre littéraire préféré : De tout ou presque!
Date d'inscription : 26/10/2011

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Larke, Glenda] Les îles glorieuses - Tome 1: Clairvoyante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum