Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur le vice de la lecture d'Edith Wharton

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Sharon le Mar 16 Aoû 2011 - 15:28


Titre : Le vice de la lecture.
Auteur : Edith Wharton.
Editeur : Editions du Sonneur
Nombre de pages : 31.

Quatrième de couverture :

"Peu de vices sont plus difficiles à éradiquer que ceux qui sont généralement considérés comme des vertus, le premier d'entre eux est celui de la lecture".
Dans ce texte paru en 1903 dans une revue littéraire américaine, la romancière Edth Wharton (1862-1937) dénonce l'obligation sociale de la lecture, nuisible à la littérature et fatale à l'écrivain.

Mon avis :

Ce titre m'a tout de suite interpellé, puis que je suis une lectrice quasiment compulsive. En lisant ce court livre (un article de journal, en fait), je me suis retrouvée face à une thèse paradoxale, fortement stimulante. En effet, nous voulons promouvoir la lecture et nous sommes très heureux quand nous rencontrons quelqu'un qui lit. En quoi la lecture peut-elle donc être un vice ?
Edith Wharton distingue deux sortes de lecteur : le lecteur-né, et le lecteur mécanique. Pour moi, le terme "lecteur-né" m'a dérangé, car dans mon métier, je me heurte à des élèves pour lesquels l'apprentissage de la lecture a été difficile. Je rencontre des enfants encore en primaire qui déchiffrent couramment mais ne lisent pas (ils ne comprennent pas ce qu'ils lisent). Maintenant, ce terme s'explique aussi car le désir de lire n'a rien à voir avec les difficultés qui furent surmonter lors de l'apprentissage, ni même avec l'âge auquel l'apprentissage a eu lieu. Voilà pour l'analyse du terme. Qu'en est-il de ce lecteur-né ? J'ai envie de dire qu'il lit sans y penser, il trouve toujours un moyen, un temps pour satisfaire sa passion. Si un livre ne lui convient pas, il ne se sent pas obligé de le terminer. Surtout, chaque livre trouve une résonance en lui, le touchera personnellement - et son interprétation, le lien qu'il pourra faire avec ses autres lectures n'appartiendront qu'à lui.
Autre paradoxe : certains traits du lecteur mécanique pourraient être les nôtres, comme l'utilisation de marque-page ou le fait de se réserver un horaire précis pour lire. Je ne vous questionnerai pas sur vos pratiques personnelles, mais quand je reprends le travail, entre les copies, la préparation des cours, et les travaux ménagers, je me réserve une plage de lecture-détente le soir - sinon, je ne lirai que le week-end, ou le mercredi après-midi. Là s'arrête cependant la comparaison, car lire pour moi (et pour vous aussi je suppose) est un plaisir, pour le lecteur-mécanique, lire est une obligation sociale.
Ce portrait du lecteur-mécanique est étrangement actuel, bien que le contexte social ait changé en cent ans. Le lecteur mécanique lit tout, et surtout tous les livres à la mode, ceux qu'il faut absolument connaître pour briller socialement. Il a un avis sur chaque livre qu'il a lu, si ce n'est que cet avis n'est pas le sien, c'est un avis qu'il a entendu et qu'il a fait sien. Le danger se précise pour Edith Wharton, car qui dit lecteur mécanique, dit auteur mécanique, capable de satisfaire ses désirs. La difficulté était encore plus grande en 1903 que de nos jours puisque les seuls critères pour le lecteur mécanique était la taille du livre (encore un argument d'actualité), le nombre de réédition et les critiques professionnels. Ils sont la dernière cible d'Edith Wharton puisqu'eux aussi commencent à céder à la facilité.
Au final, Le vice de la lecture est autant un plaidoyer pour une lecture active et enrichissante, qu'une critique contre l'appauvrissement de la production littéraire.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7517
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par ingrid59 le Mar 16 Aoû 2011 - 16:08

Oh la la, intéressant ! Je suis certaine que ce genre d'article ne manquerait pas de susciter un questionnement de ma part concernant mes habitudes de lecture ! LOL

Merci pour cette critique, Sharon !
avatar
ingrid59
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1615
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)
Emploi/loisirs : Maman à temps plus que plein et scrap addict !
Genre littéraire préféré : Un peu tout ce qui me tombe sous la main avec toutefois une préférence pour le roman !
Date d'inscription : 05/08/2011

http://histoiredusoir.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par chocolette le Mar 16 Aoû 2011 - 16:12

Très intéressante ta critique Sharon.
Le lecteur-mécanique n'aime pas les livres alors? C'est un snob!
A mon sens il ne prend aucun plaisir à sa lecture, difficile de comprendre. scratch
Merci Sharon. Smile
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par FrançoisG le Mar 16 Aoû 2011 - 16:16

L'auteure a certainement développé son argumentaire à la lumière de ses expériences personnelles.

Peut-être était-elle entourée de lecteurs et lectrices qui n'avaient d'autre but que de briller dans les dîners.

Merci pour ta critique.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par siana le Mar 16 Aoû 2011 - 17:46

Oui c'est un petit livre qui semble très intéressant et je ne saurais pas où me classer car je suis en fait un lecteur-né-mécanique, je me force parfois à lire certains livres qui à priori ne me plaisent pas forcement. S'il croise ma route je le lirais volontiers.
avatar
siana
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1031
Age : 32
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Comptable/ Lire, lire et relire
Genre littéraire préféré : De tout, mais je n'aime pas trop les histoires d'amours, ni le théâtre.
Date d'inscription : 28/06/2010

http://sianalecture.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Sharon le Mar 16 Aoû 2011 - 18:13

Merci Ingridfasquelle, Chocolette, FrançoisG et Siana pour votre visite.
Ce livre offre matière à réflexion, c'est sûr, et m'a fait m'interroger sur mes propres pratiques de lecture.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7517
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par chichie le Mar 16 Aoû 2011 - 20:15

Voici un essai qui me parait très intéressant !

Je pense que la plupart des inscrits sur ce forum doivent appartenir à la catégorie des "lecteurs-nés". Se réserver des créneaux horaires pour pouvoir s'adonner à sa passion ne fait pas de nous des "lecteurs-mécaniques". Nous lisons par plaisir, et non pas car nous y sommes forcés ou que nous nous en sentons obligés, même si sûrement chacun de nous a au moins vécu un épisode de lecture mécanique (lecture obligatoire à l'école en autres, sur un titre qui ne nous plait pas, ou à un moment qui ne nous convient pas).
Le terme de "lecteur-né" me dérange quand même un peu : l'amour des livres et de la lecture peut ne pas être inné et faire son apparation plus tard...

En tout cas, je me note ce titre dans ma LaL.
avatar
chichie
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 374
Age : 35
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par kély le Mar 16 Aoû 2011 - 22:40

Merci Sharon, j'ai beaucoup aimé ton ressenti par rapport à "l'article" d'Edith Wharton

Cette auteure appartenait par filiation à la grande bourgeoisie New-Yorkaise, et elle souhaitait, me semble t'il, pointer du doigt, les faiblesses de son environnement décrit comme snob et inconsistant...

J'ai lu "Le temps de l'innocence" livre dans lequel, elle soulignait la futilité de son milieu, pour lequel, seules les apparences "socialement acceptables" donnait sens à la vie des gens qui l'entouraient... Donc, une auteure, qui cherchait à bouleverser les codes... et au delà de ces remises en cause, une écriture, véritablement sublime!!!! I love you I love you I love you


Dernière édition par kély le Mer 17 Aoû 2011 - 23:09, édité 1 fois
avatar
kély
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2462
Localisation : marseille
Genre littéraire préféré : Tous à priori. Je lis autant que mon emploi du temps me le permet. Je lis aussi beaucoup d'articles de presse magazine sur les sujets d'actualités (économie, société, religion, politique..). Très heureuse donc de faire partie de cette communauté de lecture, et espère pouvoir apporter ma contribution à chacune et chacun. Cordialement à tous.
Date d'inscription : 03/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par BESMAR le Mer 17 Aoû 2011 - 1:01

Bien interessant tout ça ! c'est un point de vue pertinent et qui reste d'actualité. Je cotoies des gens qui ne choisissent leur lecture de vacances qu'aux prix obtenus ! cela me désespère !!
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 53
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Sharon le Mer 17 Aoû 2011 - 1:37

Merci Chichie, Kély et Besmar.
@ Kély : pour ma part, j'ai lu Les Boucanières, il y a six/sept ans, un roman vraiment passionnant.
@ Chichie : lecture mécanique oui, mais nous en sommes conscients dans ce cas. Les lecteurs que dénonce Edith Wharton ne le sont pas.
@ Besmar : il m'arrive d'en cotoyer aussi.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7517
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Invité le Mer 17 Aoû 2011 - 11:35

Un titre prometteur, un avis qui donne envie de s'y plonger et puis comment ne pas aimer les livres qui parlent de lecture? Je l'ai noté Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Sharon le Mer 17 Aoû 2011 - 23:00

Merci Voyager-en-Lecture.
J'enchaîne en ce moment les livres qui parlent de la lecture ou de l'écriture. Il est toujours intéressant de lire des livres passionnants sur le sujet, surtout s'ils sont écrits par des passionnés.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7517
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Plume/Plumisa le Lun 26 Sep 2011 - 22:43

Je suis passée complètement à côté de ce "livre"... je n'en ai pas compris l'intérêt. pale
Bon, j'y reviendrai peut-être, mais je doute, je doute...
avatar
Plume/Plumisa
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 53
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Lecture, créations, cuisine, écriture.
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine française & étrangère
Date d'inscription : 07/09/2011

http://isabelle-passions.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par AnaïsP le Lun 26 Sep 2011 - 22:51

Je le note, j'ai beaucoup aimé ton analyse Sharon.
Bon je suis une fausse lectrice née alors parce que j'ai horreur de ne pas finir un livre, même s'il me déplait! silent
avatar
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1553
Age : 30
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Sharon le Mar 27 Sep 2011 - 9:46

Merci Plume et AnaïsP.
Le livre peut aussi être analysée autrement que je ne l'ai fait : Edith Wharton, appartenant à une élite, n'aurait pas supporté la démocratisation de la lecture. A voir....
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7517
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Cassiopée le Mar 10 Sep 2013 - 21:36




Titre: Le vice de la lecture
Auteur: Edith Wharton
Traduit de l'américain par Shaïne Cassim
Nombre de pages:43
Éditions du sonneur
La petite collection
Première parution en 1903!!!!!!!!

Quatrième de couverture


Dans ce texte paru en 1903 dans une revue littéraire américaine, la romancière Edith Wharton (1862-1937) dénonce l'obligation sociale de la lecture, nuisible à la littérature et fatale à l'écrivain.

Mon avis

Êtes-vous lecteur mécanique (qui lit par obligation) ou lecteur né(qui lit par plaisir)?
Lisez-vous tout ce qui vous tombe sous la main ou seulement des lectures sensées vous faire avancer?

Dans ce très court texte Edith Wharton met le lecteur en garde. Dis moi comment tu lis, je te dirai qui tu es et surtout ce que t'apportera la lecture....
Méfiez-vous des lectures "mode", des lecteurs mécaniques qui tirent plus vers la médiocrité...
On n’est pas tous musiciens, alors pourquoi devrait-on être tous lecteurs ?

« Lire n’est pas une vertu, mais bien lire est un art, et un art que seul le lecteur-né peut acquérir. »


Alors lisez et surtout lisez bien !!!
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9139
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par louloute le Mar 10 Sep 2013 - 21:51

Merci Cassiopée pour ta critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10387
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Step le Mar 10 Sep 2013 - 21:57

Merci Cassiopée, ce petit livre doit faire réfléchir....Pour mieux se connaitre....!!!

_________________
 study   "La faiseuse d'anges" Camilla Läckberg                            
                           " La magie de l'hiver"   de Maude Perrier study


         


Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 6/7 flower Challenge Bis-repetita 8/8 Terminé flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6604
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Yunali le Mer 11 Sep 2013 - 15:50

Ah oui ça doit être intéressant ça, surtout quand on est un(e) lecteur(trice) assidu(e)!

Par contre la couverture ne me plaît pas et me fait mal aux yeux... c'est peut-être à cause de l'ordi et ça rend surement mieux en vrai...
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wharton, Edith] Le vice de la lecture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum