Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Brink, André] Une saison blanche et sèche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis après lecture....

43% 43% 
[ 3 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Cassiopée le Ven 19 Aoû 2011 - 11:36




Titre: une saison Blanche et sèche
Auteur: André Brink
Nombre de pages: 370
Editions: Nouveau cabinet Cosmopolite chez Stock(Avril 1994)
Traduit par Robert Fouques Duparc

Quelques mots sur l'auteur:

André Brink est un écrivain sud-africain, né le 29 mai 1935 à Vrede, d'expressions afrikaans et anglaise. En 1980, il obtint le prix Médicis étranger pour son roman Une saison blanche et sèche.

Quatrième de couverture:

Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité.

Mon avis:

Ce livre me laisse une impression de rencontre ratée.

J’ai apprécié le fond, l’histoire en filigrane qui m’a fait découvrir l’Afrique du Sud, Soweto, l’apartheid, les conditions de vie des personnes à peau noire, celles des Afrikaners, les humiliations cachées, les abus du pouvoir, la loi du silence lorsqu’on creuse un peu et qu’on « dérange » …

Mais je n’ai pas apprécié l’écriture, la forme, la façon dont l’auteur s’exprime.
Ce qui fait que ce roman ne m’a pas émue, touchée, et cela représente au niveau de la lecture, un gros manque pour moi.

A mon sens, André Brink est resté « observateur ». D’autres écrivains ont dépeint des faits sans donner leur avis mais leur style m’avait intéressée. Là, ce n’est pas le cas. L’écriture m’a semblé lisse, sans « force » intérieure, comme si tout était décrit de la même manière, sur le même ton …. Même dans les faits graves, rien ne s’emballe … rien ne me prend « aux tripes » … Et que c’est dommage !

Ben Du Toit avait pourtant tout pour me plaire : la volonté, le charisme de celui qui ne lâche rien malgré les intimidations, l’envie de comprendre, de réussir ou d’autres ont échoué …

« Je sais seulement que je ne peux plus m’arrêter. Je vais devenir fou si je ne peux pas croire en ce que je fais. »

Et malheureusement, son aventure ne m’a pas captivée …

Les personnages secondaires m’ont presque plus intéressée que lui, sans doute parce que je n’ai pas réussi à m’attacher à ses pas, à partager sa quête de vérité …
La femme de Gordon m’a touchée, habitée par la peur et malgré tout désireuse de s’en sortir, d’agir …


« A la longue, on finit par être fatigué d’avoir peur…. »


Cette phrase, lue dans la troisième partie, me donnerait presqu’envie de dire que c’est cette partie qui m’a le plus passionnée mais peut-être m’étais-je tout simplement, habituée au style de l’auteur ….

J’ai lu que ce livre avait été interdit, en Afrique du Sud, lorsqu’il est sorti, sans doute parce qu’il mettait le doigt sur des problèmes vitaux bien réels …. Le prix qu’il a obtenu serait-il un choix politique ?
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9127
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Cassiopée le Ven 19 Aoû 2011 - 11:43

Euh...je suis toute seule et il y a deux votes? scratch
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9127
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par christa noel le Ven 19 Aoû 2011 - 12:23

Non, Cassiopée tu n'est pas toute seule; Je donnerais mon avis cette après-midi, car j'ai adorée ce livre comme aussi 3 autres de BRINK et son style me plait également, peut-être parce que j'ai une culture allemande, plus (simple, qui appelle un chat un chat et moins sophistiquée que la culture Française). A plus tard.
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Brink, André} Une saison blanche et sèche

Message par christa noel le Ven 19 Aoû 2011 - 14:58

voila mon avis:
Ce livre traite de l'éveil d'un homme 'normal', bon chrétien, bon père de famille, Professeur dans un collège pour Blancs; pas tellement courageux - nous sommes au pays de l'apartheid - en Afrique du Sud - éveil a la conscience, que dans ce pays, la justice n'est pas la même pour les Noirs et pour les Blancs.
Comme c'est un homme juste, il voudrait, que la justice de son pays soit aussi bien appliqué a l'homme noir, qui balaie dans son collège et qu'il connait bien, que pour n'importe quel citoyen Blanc.
Il affronte par sa volonté d'obtenir justice, l’incompréhension de sa Femme, ses collègues et de son Supérieur du collège, ainsi que de son Pasteur qui lui conseille même de se contenter de prier et laisser DIEU faire.
Ce livre parle aussi de solitude, car a partir du moment ou l'on ne veut plus faire partie du Troupeau et que l'on nage en contresens, on se retrouve isolé et souvent même rejeté par ses amis et parfois même de sa propre famille. Très souvent uniquement par peur, de perdre son acquis et de sa petite vie tranquille.
Au contraire de CASSIOPÉE, ce livre est un coup de cœur pour moi, car je trouve dans ce style d'observateur que BRINK emploie au début, quand cet homme ne se sent pas encore concerné personnellement un grand intérêt.
Ce style change a partir du moment ou l'homme s'engage complètement dans sa lutte et on ressent toute la peur, mais aussi le besoin, de vouer sa vie a quelque chose, qui a beaucoup de valeur et qui fait, qu'elle vaut le coup d'être vécue.
Il y a des phrases, qui m'ont marquée plus que d'autres: je cite: "une fois dans sa vie, juste une fois, on devrait avoir suffisamment la foi en quelque chose pour tout risquer pour ce quelque chose.

Une autre: Seul; seul jusqu’au bout. Moi. Stanley, Mélanie. Chacun entre nous. Mais avoir eu la chance de nous rencontrer, de nous toucher fugitivement les mains, n'est - ce pas la chose la plus belle qui soit?
Je trouve ce roman superbe et je mets un
10/10
avatar
christa noel
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 535
Age : 77
Localisation : St. Dizier Leyrenne
Emploi/loisirs : jardin, chiens, musique et lecture
Genre littéraire préféré : romans anglais, historiques et polars
Date d'inscription : 04/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par BESMAR le Ven 19 Aoû 2011 - 16:30

C'est interessant d'avoir deux avis complétement divergents ! merci à toutes les deux pour ce bon moment !
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 53
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Muad le Sam 20 Aoû 2011 - 14:27

J'ai bien aimé ce livre. Je laisserai un commentaire quand je serai un peu plus inspiré Very Happy
avatar
Muad
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 89
Localisation : Paris
Genre littéraire préféré : Pas de genre particulier: littérature, roman, essais philosophique, SF / Fantasy, .. tout ce qui se lit et qui en vaut la peine :)
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Muad le Dim 21 Aoû 2011 - 21:13

Donc pour moi un vrai coup de coeur.

Dés le début du livre l'auteur nous élimine tout espoir de sortie vers le haut. On comprend que l'on va suivre la descente aux enfers d'un homme. L'interet du livre ne reside pas dans le suspens qu'il pourrait y avoir mais bien par la denonciation d'un régime. A aucun moment il est laissé une chance d'esperer au lecteur.. la mort de tous les personnage est cousue de fil blanc. Le style de l'auteur accentue ce sentiment d'impuissance et finalement de fatalité devant un système implacable.

On trouve une ambiance particulièrement pesante: tout le monde est plus ou moins ou courant mais tout le monde se tait. Les efforts vains d'un homme qui voit petit à petit son monde éloigné.. jusqu'à sa femme qui rêvait de le voir un jour en héros. Mais lui même a eu besoin de voir son ami noir disparaitre pour se rebeller contre un système auquel il apporte sa pierre (en enseignant aux enfants l'histoire des afrikaans)

Ma note: 17/20
avatar
Muad
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 89
Localisation : Paris
Genre littéraire préféré : Pas de genre particulier: littérature, roman, essais philosophique, SF / Fantasy, .. tout ce qui se lit et qui en vaut la peine :)
Date d'inscription : 08/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Sarfre le Ven 2 Sep 2011 - 12:34

Première rencontre avec cet auteur et première impression, j'ai tout de suite trouvé une écriture qui m'a plu, des qualités littéraires, une force, un souffle qu'on ne retrouve pas si souvent.

Par contre il m'a fallu un petit temps d'adaptation avant de pouvoir rentrer pleinement dans l'histoire.
Ensuite le livre gagne en qualité et en intensité au fur et à mesure de son avancé. Des réflexions intéressantes. Ce livre est une chute perpétuelle et irrémédiable. Un combat vain, inutile et pourtant fondamentale pour ses convictions et enfin un renoncement final inéluctable. Pas étonnant qu'André Brink nous cite Camus.
J'aime le style et j'ai trouvé dans ce livre de très beaux passages notamment le passage où le héros, Ben, passe une nuit de camp avec Mélanie et son père.

Même si c'est une lecture éprouvante, je l'ai beaucoup apprécié. Un auteur à rapprocher aussi de son compatriote J.M. Coetzee. Deux très bon auteurs sud africain.

7/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 42
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par ninace le Jeu 23 Fév 2012 - 23:47

J'ai lu ce livre il ya longtemps déjà, il avait été un véritable coup de coeur pour moi, il m'avait tellement bouleversé que j'avais lu coup sur coup deux autres livres du meme auteur traitant du meme sujet. Il est terrible de constater que des hommes jusqu'à nos jours puissent penser et croire qu'ils sont supérieurs aux autres juste de par la couleur de leur peau. Aberrant! grrr
avatar
ninace
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 27
Age : 53
Emploi/loisirs : Lecture,musique,ballades,ciné...
Genre littéraire préféré : De tout
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par lalyre le Sam 13 Oct 2012 - 19:34

Mon avis
1982. Dans cette histoire Ben DuToit rappelle l’histoire originelle de L’Afrique du Sud blanche, l’exil des huguenots français et leur transformation en “ Africains “, mais souligne aussi l’idée de bâtir et de protéger, ce qui annonce le rôle moral de celui-ci ; protection aux faibles et construction d’une nouvelle nation. L’Afrique du Sud offre en contraste à l’affrontement atroce des hommes des descriptions à couper le souffle, immensité des espaces, plateaux désertiques, terre rouge et rochers, épineux et animaux sauvages , paysage dominé par toutes les créatures. C’est aussi l’exemple donné par l’importance donnée au monde noir avec les représentants de la majorité opprimée en Afrique du Sud, ceux qui survivent, ceux qui collaborent, ceux qui servent, ceux qui sont tués, un petit peuple protestataire. Des dizaines de victimes massacrées parmi lesquelles Jonathan, puis son père qui veut obstinément donner une sépulture décente à son fils, ensuite Robert, le second fils abattu sur la frontière, des drames qui entraînent d’autres drames. Et par un engrenage poignant, Ben Du Toit qui cherche la vérité sur les victimes sera dissuadé, ensuite persécuté puis traqué et pourchassé. Ce roman puissant est construit progressivement dans une intensité dramatique jusqu’au dénouement dramatique. Un roman que j’ai relu avec toujours la même émotion et que je recommande…..5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5928
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par joëlle le Mer 27 Avr 2016 - 21:52

L'Afrique du Sud, les années 80, l'Apartheid, les émeutes de Soweto qui ont laissées un malaise dans le pays, et Ben Du Toit réalise que la justice de son pays n'est pas la même selon son appartenance ethnique…
Sa vie bascule lorsqu'il décide de prouver que son jardinier est une victime.

C'est toute l'histoire de L’Afrique du Sud, construite par des hollandais, qui pour Du Toit est remise en question. Professeur d'histoire, il sait à quel point son peuple s'est battu pour la liberté. Il ne conçoit pas que son pays puisse être injuste. Il ne sait pas ce que représente l'apartheid, il le découvre.

J'ai aimé cette vision de l'intérieur même, cette vision d'un blanc, cette découverte des horreurs, de l'injustice. J'ai aimé sa colère, son désir d'aller jusqu'au bout…ce désir plus fort que la mort, plus fort que la vie, plus fort que sa vie.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4558
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Lariflette le Dim 12 Fév 2017 - 21:09

J'ai lu ce livre il y a quelques temps et j'avais bien aimé.
avatar
Lariflette
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 197
Age : 72
Localisation : Ile de France
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polar
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brink, André] Une saison blanche et sèche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum