Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent

Aller en bas

[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent

[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_lcap0%[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_lcap0%[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_lcap100%[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_lcap0%[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_lcap0%[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_lcap0%[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Empty [Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent

Message par lalyre le Mer 10 Juin 2020 - 15:17

[Eecken van der, Alain]
Des lendemains qui hantent
Editions Rouergue noir 3 juin 2020
291 pages

Quatrième de couverture
C'est la veille des vacances de Noël, au tournant de l'an 2000. Quelques jours plus tôt, l'Erika a fait naufrage au large de Penmarch, répandant une pâte bitumeuse sur les côtes de la Bretagne. À l'insu des instituts de météorologie, une gigantesque tempête se forme au large de Terre-Neuve et s'apprête à franchir l'Atlantique pour frapper l'Europe. Martial, lui, se hâte de quitter le tribunal de grande instance de Souvré, où il travaille comme greffier. Il a promis d'aller chercher son fils à l'école. Lulu veut que ses copains voient la nouvelle voiture de son père, avec la roue de secours fixée sur la porte arrière. Il vient d'avoir sept ans. Alors que les parents s'avancent dans la cour, on entend des pétards, une série d'explosions, peut-être des gamins qui fêtent le début des vacances ? Lorsqu'une institutrice surgit et s'effondre, ensanglantée, Martial comprend. Au péril de sa vie, alors que la police entre très rapidement en action, il réussit à atteindre son fils et, croit-il, à le mettre en sécurité. Son existence, en réalité, vient de basculer irrémédiablement.
Dans ce roman d'un homme qui exige de savoir, Alain Van Der Eecken nous fait vivre au plus près les rouages d'une enquête, entre son versant policier et celui de l'institution judiciaire, avec ses juges, ses procureurs, ses avocats, le quotidien d'un tribunal de province. Autour de Martial, des hommes dont le métier est de côtoyer le pire vont faire corps pour qu'émerge une de ces vérités terribles et ordinaires qui mènent au crime.

[Eecken van der, Alain] Des lendemains qui hantent Images35

Mon avis
Martial essaye de comprendre la raison de la mort de son fils Lulu, tué par des tirs à la sortie de l’école, son univers s’effondre et pour ne pas sombrer, il va se battre pour tenter de voir un peu de clarté dans les incohérences de la police, à partir de là il boit trop, se raccroche à Alice, une marginale qui lui vient en aide, qui l’entraîne chez un ami vivant dans un univers décalé ou la magie et les croyances ancestrales tiennent un grande place, c’est alors que Martial va retrouver la force de se poser les bonnes questions, celles qui vont lui permettre de refaire surface. Avec l’aide du commandant Achenbauer, ils vont amasser de petits indices, des renseignements et démonté un à un les mécanismes de l’enquête, alors ce qui pourrait être un début de piste se dégage, Martial qui n’a plus rien à perdre, bascule dans une autre dimension. Les sentiments des antagonistes et les plongées dans les règles des procédures judiciaires, les investigations et l’intrigue est forte et passionnante pour permettre à cet homme confronté à la mort de son enfant, d’arracher la vérité et de reprendre un certain goût de vie….
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7901
Age : 88
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum