Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[McEwan, Ian] Le jardin de ciment

Aller en bas

[McEwan, Ian] Le jardin de ciment

[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_lcap0%[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_lcap0%[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_lcap0%[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_lcap100%[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_lcap0%[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_lcap0%[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Empty [McEwan, Ian] Le jardin de ciment

Message par lalyre le Dim 21 Juin 2020 - 18:57

[McEwan, Ian]

Le jardin de ciment
Editions Points 24 janvier 2008
175 pages
Quatrième de couverture
"Je n'ai pas tué mon père, mais parfois j'ai l'impression de l'avoir un peu poussé dans la tombe": ainsi parle Jack, quatorze ans, témoin et acteur d'une aventure peu commune... Ils sont quatre orphelins deux frères, deux sœurs livrés à eux-mêmes dans une maison isolée. Affranchis de l'autorité des adultes, à la fois ravis et apeurés, ils n'ont qu'un désir: se débrouiller seuls, et garder secrète aussi longtemps que possible la disparition de leurs parents. Ivres de liberté, liés par le poids d'un silence trop grand pour eux, ils se regardent partir lentement à la dérive…

Un roman profondément troublant, original et parfaitement maîtrisé, par l'un des " enfants terribles" de la littérature anglaise.
[McEwan, Ian]  Le jardin de ciment Index63
Mon avis
Quatre enfants, frères et sœurs de six à dix-sept ans dans une maison à l’abandon, la mère meurt peu après le décès du père. Voilà les enfants livrés à eux-même et tout à fait libres de faire ce qui leurs plaît, ils forment une vrai famille sous l’égide de Julie l’aînée, Jack le narrateur se néglige depuis longtemps, il passe son temps à dormir ou a se masturber, ce sont de drôles mois d’été pour les enfants, mais Dereck , un jeune homme qui semble amoureux de Julie va bouleverser la vie des enfants, d’autant plus qu’il perçoit une drôle d’odeur venant de la cave. Effectivement les enfants se réunissent souvent dans la cave devant une grande cantine bourrée de ciment qui paraît s’effriter et c’est sans aucun doute de là que vient l’odeur nauséabonde. Laissant les prochains lecteurs sur le mystère, je pense que ce roman inclassable est un portrait des enfants perturbés par leurs obsessions, très unis dans l’adversité franchissant les tabous de l’inceste et de la déviance, une atmosphère dérangeante, glauque, étrange, un roman grinçant pour souligner l’innocence des enfants mise à mal, s’unissant dans la compromission et la complicité pour taire un secret, car ce secret de la malle sera t-il découvert ? C’est bien ce qui m’a poussée à terminer la lecture de ce livre car forcément il y a une fin dont je ne dirai pas les derniers mots des enfants.....

lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7756
Age : 88
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum