Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau

2 participants

Aller en bas

Votre avis ?

[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_lcap0%[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_lcap100%[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_lcap0%[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_lcap0%[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_lcap0%[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_lcap0%[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Empty [Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau

Message par Cassiopée Dim 5 Sep 2021 - 21:58

[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Harris10

Le Mississippi dans la peau (River to the Heart)
Auteur : Eddy L. Harris
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pascale-Marie Deschamps
Éditions : Liana Levi (2 Septembre 2021)
ISBN : 979-1034904402
260 pages

Quatrième de couverture

On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. Eddy le sait. Pourtant il décide, trente ans après une première descente du Mississippi en canoë, de réitérer l’exploit. Mais justement, ce n’est pas l’exploit qui l’intéresse cette fois. Il n’a rien à se prouver. Il veut juste prendre la mesure du temps écoulé. Eddy a changé, le fleuve a changé, le pays a changé.

Mon avis

« Je n’ai pas trouvé meilleur endroit pour prendre le pouls de l’Amérique qu’en son centre, le long du Mississippi. »

En 2016, trente ans après son premier périple (en 1986: ici), Eddy L. Harris est reparti. Avec son canoë, il a décidé de redescendre le Mississippi, de longues semaines de navigation et 4000 kilomètres à pagayer. Qui a le plus changé ? Le fleuve, lui, le pays tout entier ? Les rencontres seront-elles les mêmes ? Riches d’échanges, perturbantes, agréables ? Peu importe, l’essentiel pour lui, c’est de relever ce défi qu’il s’est fixé, de repartir et de réussir.

La première fois, il ne savait pas à quoi s’attendre, cette fois-ci, c’est différent, il connaît les risques, les dangers. Est-ce que ça le rend plus fort ? Pas forcément car la difficulté sera présente et le corps a pris trois décennies, peut-être que l’expérience compensera et l’aidera à faire face aux impondérables.

Il est parti fin août avec son bateau, prêt à se jeter à l’eau, c’est le cas de le dire. Pratiquant un certain fatalisme, l’autodérision et parfois l’humour face au danger, se moquant de ses erreurs, il nous explique le bonheur qu’il ressent seul sur l’eau. Quand il rame, son esprit est libre, il pense, s’évade, analyse. Il ne veut pas revivre la même chose que la première fois. De temps à autre, un souvenir remonte, il en parle mais il ne cherche en aucun cas à reproduire ce qu’il a vécu, il n’est plus le même homme.

Il connaît ses limites, notamment en botanique, ou sur le chant des oiseaux et en zoologie. Cela ne l’empêche pas d’apprécier la nature, ce qu’il voit, de profiter de l’instant avec les carpes qui sautent partout ou le nuage d’éphémères. Il observe, il ramasse du riz avec des indiens, il mange une soupe chez l’habitante qui lui ouvre sa porte, il vit intensément chaque moment de bonheur.
« Mais quelque chose de racial couve dans les recoins obscurs de l’Amérique. »

En filigrane, reviennent régulièrement des réflexions profondes sur le racisme, sur les personnes à peau noire. Sur l’espoir qui a été mis en Barack Obama, un président noir qui pouvait faire, qui allait faire, qu’on a élu deux fois etc… et qui au final l’a déçu…. En repartant sur le fleuve, il voulait voir si le pays avait vraiment changé….

Il y a quand même ces deux paroisses, une blanche, une noire qui sont devenues une seule paroisse. « Pas une église unie mais une église qui unit. » Est-ce que ça suffit pour espérer en l’homme ?

Quels que soient les obstacles, les contrariétés, les désillusions, Eddy L. Harris aime la vie, profondément, et il transmet cet amour dans son écrit. Il vit une relation particulière avec le Mississipi, chaque périple étant l’occasion de se retrouver, de faire le point, de prendre le temps, de se sentir exister. Il le dit lui-même, être arrivé n’est pas la fin du voyage, ça ne se termine jamais.  

« Le voyage est souffrance et plaisir, déception, apprentissage et perte. Il est ce qu’on découvre, ce qu’on laisse, les gens qu’on rencontre, ce qu’on prend et ce qu’on donne, ce qu’on pense. »

L’écriture est magnifique, fluide (merci à la traductrice), clairvoyante, humble, posée, emplie d’humanité. Ce témoignage est intéressant et captivant pour de multiples raisons. Quant à l’auteur, écoutez-le :


_________________
[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 14634
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau Empty Re: [Harris, Eddy L.] Le Mississippi dans la peau

Message par Cannetille Sam 16 Avr 2022 - 10:39

Dans les années quatre-vingts, l’auteur se lançait, seul, dans la descente du Mississipi en canoë. Ce périple de 4000 kilomètres, entre la source du grand fleuve et la Nouvelle-Orléans, représentait un exploit tout aussi sportif que symbolique, dans une Amérique où les Noirs ne disposent toujours pas du même champ de possibles que les Blancs. Il avait alors raconté son voyage dans son livre Mississipi solo. Trente ans plus tard, alors qu’il approche de la soixantaine, il renouvelle l’expérience et publie un nouveau récit, occasion de reprendre la température du pays et de mesurer trois décennies de changement : environnemental, social et racial.

On ne pense pas au Mississipi sans convoquer un certain nombre d’images mythiques. Après tout, c’est l’un des fleuves les plus importants au monde, le plus long en Amérique du Nord si l’on excepte l’un de ses affluents, le Missouri, et le descendre, c’est parcourir quasi intégralement la hauteur Nord-Sud des Etats-Unis. Voie de navigation depuis l’époque précolombienne, « grand fleuve » sacré pour les Amérindiens à qui il doit son nom - francisation de « misi-ziibi -, il traverse quantité de milieux naturels très différents, a fait l’objet d’aménagements colossaux pour tenter d’endiguer ses légendaires inondations, et demeure un axe de circulation majeur, ainsi qu’une composante économique et culturelle essentielle pour le pays.

Le parcourir en canoë est l’occasion rêvée pour évoquer l’Histoire, des Amérindiens à la colonisation européenne, des récits de Mark Twain à son rôle essentiel dans l’économie de plantation esclavagiste dans le Sud, de l’essor de ses industries à celui de ses grandes agglomérations, comme Minneapolis, Saint-Louis, Memphis…, et aussi, de la musique née des bayous à la culture américaine dans son ensemble. Très pollué lors du premier parcours de l’auteur, le fleuve est aujourd’hui en cours d’assainissement. Mais si les oiseaux reviennent, l’invasion de carpes sauteuses d’origine asiatique, qui n’hésitent d’ailleurs pas à attaquer en masse les rameurs aventurés sur ses eaux, menace son équilibre.

Pour l’auteur, ce voyage en solitaire est une confrontation avec lui-même et avec ses choix de vie, mais aussi une expérience destinée à « montrer aux autres que quelle que soit notre couleur, plus nous nous connaissons, moins nous avons peur et plus nous pouvons être unis en tant que nation ». Les rencontres éphémères s’y succèdent, parfois angoissantes, souvent enrichissantes. A travers elles, et en comparaison avec celles de trente ans plus tôt, se révèle la température du pays en matière raciale, alors qu’à cette époque, après la période Barak Obama, s’amorçaient le retour de manivelle trumpiste et une recrudescence de la violence entre Blancs et Noirs. Et, alors que le texte interroge sur les questions d’identité afro-américaine, sur la culture américaine et son lourd héritage de la confrontation raciale, c’est une réflexion personnelle fine et constructive, une main tendue vers la connaissance et la compréhension mutuelles que ce livre propose, dans un immense espoir de voir finir la peur et naître l’apaisement collectif.

Ce livre brillant, aussi intéressant qu’agréable, est à la fois une belle rencontre, un voyage enrichissant et un plaidoyer sincère pour l’union identitaire de tous les Américains. Quelles que soient les erreurs commises, il faut accepter le passé pour enfin tourner la page et envisager de construire l'avenir. (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1286
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum