Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va

Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman ?

[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_lcap0%[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_lcap100%[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_lcap0%[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_lcap0%[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_lcap0%[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_lcap0%[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va Empty [Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va

Message par elea2020 Dim 24 Avr 2022 - 22:55

Avec le temps, va, tout s'en va
Le Vide de leurs entrailles - tome 2
Rose Héléa
372 pages
Auto-édition
20/10/2021
EAN : 9798540780520

[Héléa, Rose] Le vide de leurs entrailles tome 2 - Avec le temps, va, tout s'en va 31k2gg10

Résumé de couverture :
Marie a trente-sept ans. Malgré les épreuves de la Procréation Médicalement Assistée, l'amour qu'elle porte à Jo résiste. Ils sont "comme des berniques sur leur rocher".
Cependant, l'ancien monde vacille, les sentiments s'assombrissent, les positions se calcifient, la communauté se scinde et le Mouvement du Vrai Peuple en profite pour gagner du pouvoir.
Dans ce monde d'après, Marie donnera-t-elle enfin naissance à cet enfant tant espéré ?
À travers le quotidien d'un couple et d'un groupe d'amis, l'auteur soulève des questionnements individuels et universels. Elle met ainsi en lumière l'impact des enjeux contemporains sur les hommes.
"Avec le temps, va, tout s'en va" est le deuxième tome de la saga "Le Vide de leurs entrailles".

Mon avis :
J'ai apprécié la lecture de ce second tome, dans la continuité de mes impressions à la découverte du premier. Nous retrouvons Marie et Jo, leur parcours compliqué et jalonné de souffrance pour avoir un enfant. Dans le même temps, la société autour d'eux évolue, le MVP et son Président gagnent en ampleur, et nos deux aspirants parents s'inquiètent et se désolent, lâchés peu à peu par certains de leurs amis.

Marie et Jo ont mûri : ainsi ce second tome déplace le curseur, l'intérêt n'étant plus autant porté vers leurs folles années de jeunesse et leur douce rencontre, l'évidence de leur union, le respect qu'ils se portent l'un à l'autre. Ces jours sont plus sombres, après les épreuves que leur inflige la vaine attente d'un bébé. Marie n'en peut plus de souffrir dans sa chair de ce vide laissé par ses enfants absents, elle s'enferme dans l'échec, le ressassement, la moindre agression extérieure la plonge au trente-sixième dessous ; elle n'a plus confiance, se morfond et se persuade même que ses bébés ne veulent pas d'elle comme mère. De son côté, Jo se renferme et ne parvient plus à accompagner Marie, à la rassurer. Il se sent coupable mais n'en parle que par brèves révélations, qui font de l'effet à Marie mais qui ne durent pas.

Bien sûr, Marie est restée proche de Karine, à qui elle donne un aperçu salutaire sur la vie de ses patients, ce qu'ils traversent ; Karine qui a rejoint un groupe de femmes se retrouvant autour de la sororité et des luttes féministes. Marie voit de moins en moins son meilleur ami, Paul, qui perd pied et traverse une zone de turbulences en tant qu'immigré, après l'arrivée du MVP au pouvoir. Le MVP, justement, parlons-en : ce mouvement violent et rétrograde se veut rassembleur, mais sans étrangers, qu'on reconduira aux frontières ; sans "Sardanapales", ceux qui s'adonnent à leurs mauvais penchants sans retenue ; sans regroupements conviviaux, car il faut éviter les microbes et rester en bonne santé, physique et mentale - "Mens sana in corpore sano". De son côté, Jo n'est pas en reste quant aux déceptions et trahisons : ses deux amis, Antoine et Arthur, ont intégré le MVP, ainsi que l'entière famille d'Antoine, suite à l'incorporation d'Edouard, le frère aîné, qui leur mène la vie dure. Finis les apéritifs, place aux jus (de fruits et légumes), le tabac est tabou, la mini-jupe laisse la place aux longues robes ou tuniques informes et aux cols roulés, tenue obligatoire après la terrible épidémie de norovirus (gastro-entérite) qui a décimé les populations.

J'aime la façon dont Rose Héléa dépeint l'évolution de la société sur un large spectre, les sujets si divers qu'elle aborde, en laissant la parole à ses personnages, dans une grande diversité de points de vue. La réflexion est riche et documentée, quoique toujours amenée comme on discuterait entre potes, avec des arguments relevés, sur l'environnement, la liberté de conscience, la condition de la femme, la médecine, la diversité ethnique et culturelle... J'ai souvent trouvé Marie trop ambivalente, et Jo trop adulescent, mais j'ai été également peinée de les voir tous deux sombrer, s'éloigner l'un de l'autre, perdre de vue ce qui fait la force de leur amour. Iront-ils jusqu'au bout de leur démarche en PMA ? Leur couple résistera-t-il ? Vont-ils entrer en résistance et devenir des Réfractaires ? Autant de questions qui font que le tome 3 va se faire attendre avec impatience, même si je sais que l'auteure a préféré "laisser reposer" la situation sanitaire, car la réalité a rattrapé la fiction...

Citations :
La société avait changé en quelques mois, sans que personne ne réalise l'ampleur de ces bouleversements.
Il est rare d'entendre le bruissement d'une page d'histoire qui se tourne. On sait reconnaître le caractère essentiel de certains événements. Une épidémie. Une guerre. Un attentat, parfois, mais les révolutions s'écrivent et se lisent a posteriori.
(Page 89)

Et pourtant, comme tous les tourments physiques invisibles, une douleur intérieure donc illégitime. Parfois, quand l'effritement de ses vertèbres déchirait ses muscles et ses nerfs, Marie rêvait d'un plâtre ou d'un simple bandage qui révélerait son mal et son mal-être. Une preuve l'empêcherait de culpabiliser de ralentir, d'avoir l'impression d'être une fainéante, une bonne à rien, une tire-au-flanc. (Page 184)

Des amoureux se perdaient dans cette jungle de traitements et de techniques dont ils ne maîtrisaient pas le langage crypté. Ils ne connaissaient pas le climat humide et lourd, les violentes pluie d'une mousson hormonale et parfois l'oppressante présence d'une flore maléfique puisant sa force dans l'endomètre féminin. Ils n'avaient pas appris les sécheresses d'un corps avec un seul cœur. Leurs bras faméliques étaient empêtrés dans des lianes et incapables de serrer ou de rassurer celui autrefois aimé. Dans l'attente des résultats, la sueur accablante empêchait les peaux de se caresser. (Page 272)


Dernière édition par joëlle le Lun 25 Avr 2022 - 9:43, édité 1 fois (Raison : Mises aux normes du nom de l'auteur.)

_________________
"Ainsi vécut Raphaël pendant plusieurs jours, sans soins, sans désirs, éprouvant un mieux sensible, un bien-être extraordinaire, qui calma ses inquiétudes, apaisa ses souffrances. Il gravissait les rochers, et allait s'assoir sur un pic d'où ses yeux embrassaient quelque paysage d'immense étendue. Là, il restait des journées entières comme une plante au soleil, comme un lièvre au gîte." Honoré de Balzac, La Peau de chagrin.


Les Racines du ciel, de Romain Gary / La Solidarité, de Léon Bourgeois / Petite bibliothèque de poésie contemporaine : Tout sera longuement fatal, André Frénaud.




=> PàL 2021

=> PàL 2022
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4729
Age : 53
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum