Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vann, David] Désolations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Vann, David] Désolations

0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Vann, David] Désolations

Message par jostein le Lun 26 Sep 2011 - 15:53


Titre : Désolations
Auteur : David Vann
Editeur : Gallmeister
Nombre de pages : 304
Date de parution : août 2011

Résumé :
Sur les rives d'un lac glaciaire au coeur de la péninsule de Kenai, en Alaska, Irene et Gary ont construit leur vie, élevé deux enfants aujourd'hui adultes. Mais après trente années d'une vie sans éclat, Gary est déterminé à bâtir sur un îlot désolé la cabane dont il a toujours rêvé. Irene se résout à l'accompagner en dépit des inexplicables maux de tête qui l'assaillent et ne lui laissent aucun répit. Entraînée malgré elle dans l'obsession de son mari, elle le voit peu à peu s'enliser dans ce projet démesuré. Leur fille Rhoda, toute à ses propres rêves de vie de famille, devient le témoin du face-à-face de ses parents, tandis que s'annonce un hiver précoce et violent qui rendra l'îlot encore plus inaccessible. Après Sukkwan Island, couronné par le Prix Médicis 2010, le second roman de David Vann est une oeuvre magistrale sur l'amour et la solitude. Désolations confirme le talent infini de son auteur à explorer les faiblesses et les vérités de l'âme humaine.

Mon avis :
Le nouveau de David Vann était probablement très attendu des nombreux lecteurs qui se sont laissés bluffés par l'angoisse stressante du très bon livre Sukkwan Island.
Oserais-je dire que Désolations n'en est qu'une pâle copie ? Certes pas dans le scénario, même si l'on y retrouve des thèmes chers à l'auteur, mais dans la gestion de l'angoisse qui est nettement moins bien maîtrisée.
Ici, seule la nature qui fait l'objet de longues et répétitives descriptions est angoissante.
J'ai trouvé les personnages agaçants avec leurs soucis montés en exergue par des esprits simplistes. Carl n'est qu'un pantin larmoyant, Monique, une caricature de fille facile et vénale, Jim, un vieux beau qui pique sa crise de la quarantaine.
Que dire d'Irène, cette mère de famille cinquantenaire qui, tout à coup, ne croit plus à son couple? D'où vient cette folie soudaine? d'un manque de sommeil lié à ses migraines, d'un abus de médicaments, d'un mauvais souvenir de jeunesse?
Si, une fois de plus, tous les maux des personnages viennent du malaise du couple, il me semble que leur psychose n'est pas suffisamment explicitée. En tous cas, je n'y ai pas adhéré.
Je suis donc un peu déçue par cette lecture, peut-être parce que j'attends trop des auteurs qui m'ont l'an dernier enthousiasmée.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 57
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vann, David] Désolations

Message par Lisalor le Mar 11 Oct 2011 - 13:53

Mon avis : En Mars 2010, je lisais Sukkwan island, sans être un coup de coeur, j'avais vraiment apprécié ce thriller très glauque, très noir. Je me suis dit à ce moment là que cet auteur méritait que je le note dans un petit coin pour suivre absolument ses prochaines parutions. C'est chose faite, je viens de terminer "Désolations" et je suis très très déçue.

On suit trois couples : Gary et Iréne les parents, leur fille Rhoda en couple avec Jim et Mark leur fils et sa compagne Karen. Chacun proméne sa névrose, Gary veut absolument construire sa cabane sur l'ile Caribou pour aller y vivre. Rhoda pense que son bien être passera par le mariage et Mark pêche et fume des pétards.

Je regrette que l'auteur ait repris les mêmes principes que dans son premier livre : des personnages à la dérive, une île, une cabane et puis la tempête. J'ai eu l'impression de relire le même livre mais avec des personnes différentes .
Gary s'enlise dans un projet dont il n'est pas à la hauteur, Iréne est prise de violentes migraines inexplicables ...

On retrouve aussi le même vocabulaire, le noir et le gris sont toujours prédominents, la mer est constament houleuse, la neige, le froid et la fameuse tempête prête à se déchainer.

On sort de cette lecture complétement fatigué, ce livre vous mange et vous épuise. David Vann ne m'a pas convaincu, autant son premier livre était original et m'avait aussi choqué dans le déroulement des faits, il a voulu refaire un peu la même chose mais sans parvenir à m'interesser. La fin fut une évidence pour moi. Dommage.
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vann, David] Désolations

Message par Sharon le Ven 10 Fév 2012 - 23:36

Mon avis :

Tous les avis que j'ai lus ou presque sur ce livre sont très positifs. Ce n'est pas que le mien ne l'est pas, c'est juste que j'ai trouvé qu'il fallait un moral d'acier pour lire ce livre. J'ai une capacité inégalée à enchaîner des lectures au sujets particulièrement faciles.

Gary et Irène (est-ce une coïncidence si les deux prénoms sont construits en miroir ?) sont mariés depuis plusieurs décennies et ils ne s'entendent plus. S'ils se sont aimés un jour, ils l'ont oublié. Ils rejettent maintenant sur l'autre leurs échecs, leurs rêves avortés. Ils n'ont pas de reproches assez assassins l'un envers l'autre. Se détester à ce point est du grand art. Mettre autant d'énergie à pourrir la vie de l'autre aussi.

Ils vivent en Alaska. Quelle idée ! La rudesse du climat et de la vie quotidienne les rend aveugle aux beautés de la nature, les rend aveugle à quasiment tout. S'ils sont antipathiques, les autres personnages le sont aussi, à commencer par leurs enfants. Rhonda, la fille, n'aime pas son métier, et souhaite par-dessus ton se marier avec son dentiste de compagnon, qui possède une bonne situation. Je ne sais pas du tout où est l'amour, il n'en est jamais réellement question. Mark, le fils, suit les traces de ses parents. Ses amis Carl, fils à maman (il m'a presque fait rire), et Monique, fille à papa qui traîne son ennui, ne sont pas attachants le moins du monde.

Lire Désolations est épuisant, déprimant. Pas d'espoir - et pas d'explications non plus. Qu'Irène soit rongée par son enfance, nous le savons dès la première page. Que le dénouement soit tragique, je m'en doutais aussi - pas d'espoir, vous dis-je. J'aurai juste aimé comprendre comment Gary et surtout Irène en sont arrivés à ce point de non-retour. J'ai toujours l'hypothèse de la reproduction du schéma maternelle dans le cas d'Irène - schéma que sa fille reproduira à son tour, j'en suis quasi-certaine. Cette analyse ne me satisfait cependant pas car je ne suis pas très portée sur la psycho-généalogie.

Désolations est un livre désespéré à l'écriture ciselée.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vann, David] Désolations

Message par Pistou 117 le Dim 10 Jan 2016 - 21:36


ok, à éviter, donc !
Je viens de terminer Sukkvan Island et me demandais si je ne lirais pas celui-ci également, mais je vais m'en passer. Merci pour vos avis Very Happy
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2737
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vann, David] Désolations

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum