Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Troyat, Henri] La lumière des justes - Tome 4: Les dames de Sibérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Troyat, Henri] La lumière des justes - Tome 4: Les dames de Sibérie

Message par magisis le Mer 5 Aoû 2009 - 19:56



Henri Troyat
La lumière des justes
Edition: Omnibus
1174 pages

Résumé
"Les dames de Sibérie, quatrième volume du cycle, relate la vie des prisonniers et de leurs compagnes au bagne de Tchita. Là, j'aurais pu forcer la note dramatique, renchérir sur l'horreur de la réclusion. J'ai préféré demeurer fidèle aux témoignages laissés par les déportés eux-mêmes. De ces témoignages, nombreux et sûrs (lettres, mémoires, dessins), il ressort que le séjour à Tchita était certes pénible, dégradant, mais sans rapport avec l'atroce expérience d'un Dostoïevski dans La Maison des morts. Le débonnaire commandant du bagne, le général Léparsky, essayait, par tous les moyens, d'adoucir le sort des détenus. Assailli par les revendications des épouses, il cédait à leur charme et, de jour en jour relâchait un peu la discipline du camp". Henri Troyat in Un si long chemin (1976)

Mon avis
Surprenante cette petite vie qui s'organise à l'arrivée au bagne. De par son attitude, ce bon général Léparsky nous rassure quant à la nature humaine. Cet environnement fraternel rassurait tellement les prisonniers, que l'amnistie prématurée de certains et donc la séparation ne fut pas aisée voire effrayante. Nicolas libéré du bagne mais contraint à résidence, ils se retrouvent fortement isolés au fin fond de la Sibérie. Cette libération aurait pu être source d'un bonheur retrouvé, elle va hélas s'avérer pour Sophie
Spoiler:
avec la mort de Nicolas
le début d'un nouveau combat.
Ce quatrième volume est tout aussi passionnant que le précédent. J'ai hâte de lire le dernier volume !
avatar
magisis
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 46
Localisation : 51
Emploi/loisirs : Psychologue scolaire
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum