Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vigan, Delphine (de)] No et moi

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Quel est votre avis sur "No et moi" ?

59% 59% 
[ 53 ]
33% 33% 
[ 30 ]
7% 7% 
[ 6 ]
0% 0% 
[ 0 ]
1% 1% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 90

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Thot le Ven 31 Déc 2010 - 15:33

Livre lu dans le cadre du Challenge Partage Lecture.

J'avoue avoir longtemps hésité à le lire, étant plutôt rebutée par les livres médiatisés et adaptés au cinéma.
La sensibilité de Lou, enfant précoce est très touchante. Son altruisme, son attachement à No et son désir de faire en sorte que les choses se passent autrement, tellement authentiques.
Elle verra vite les limites de ce qu'elle peut faire mais l'histoire reste admirablement bien écrite et ne manque pas d'enseignements.
Lou, SDF dans un sens, vivant dans une ambiance lourde, conséquence d'un drame familial et dont l'auteur décrit les sentiments avec tellement de réalisme.
D'ailleurs, De Vigan avait me semble-t-il utilisé le prénom Lou comme pseudo à ses débuts. Faut-il y voir un lien quelconque ?
Je pense que le livre gagnerait à être connu auprès d'un public jeune. Peut-être cela en incitera-t-il certains à se rendre compte que la vie ne résume pas à se procurer les derniers modèles de la multitude de marques citées surtout au début du roman ?(cela m'a un peu dérangée d'ailleurs).
Conseillez cette lecture aux jeunes autour de vous, sans pour autant exclure les adultes.
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 38
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par BESMAR le Sam 5 Fév 2011 - 23:28

Je l'ai lu pour mon challenge lecture. J'ai beaucoup aimé cette histoire, l,impuissance de bon nombre de personnes à intervenir face à une misère psychologique est bien décrite par l'auteure. Il y a beaucoup de réalisme dans ce lien entre ces 2 filles ! j'ai apprécié le fait que l'auteure ne mette pas de fioriture dans le récit. De par mon métier et ma vie j'ai eu de nombreuses occasions d'approcher ce genre de personne comme No et il est difficile de s'imaginer l'impact de la souffrance chez ces personnes là !! il ne faut surtout pas s'arrêter au premier essai, cela peut prendre de nombreuses années pour que ces personnes puissent trouver un certain équilibre dans leur vie. Delphine De Vigan décrit très bien ce mal être profond ... une lecture que j'ai conseillé à mes enfants et à de nombreuses personnes autour de moi. De plus, l'écriture y est simple, fluide et le récit court. Les mots sont directs, précis.
avatar
BESMAR
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1212
Age : 54
Localisation : Au Quebec
Emploi/loisirs : agente de gestion du personnel en invalidité- loisirs : lecture, rénovations-bricolage-décoration.
Genre littéraire préféré : Policiers (PD James, Connelly,Reich), romans historiques, aventure, tres peu de fiction sinon toute lecture m'interesse !!mon coup de coeur actuel est "L'Élégance du Hérisson" de Mureil Barberry
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par keywest le Dim 6 Fév 2011 - 0:57

je suis en train de le lire et je le trouve super attendrissant!!
tres agreable a lire,pleins de vérités sur ce bas monde et il pousse a la reflexion!!
j aime bien!
avatar
keywest
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : bretagne
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 21/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Dim 6 Fév 2011 - 1:37

keywest a écrit:je suis en train de le lire et je le trouve super attendrissant!!
tres agreable a lire,pleins de vérités sur ce bas monde et il pousse a la reflexion!!
j aime bien!
J'ai hâte de voir ta critique alors Smile. Moi je l'avais trouvé génial !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par malo le Sam 12 Fév 2011 - 14:02

J'ai beaucoup aimé cette histoire, qui traite des sans-abris, notamment des jeunes, souvent jugés parce qu'ils sont justement jeunes, mais connaissons nous leur chemin depuis l'enfance???
Je me suis attachée à Lou et No, l'une rejetée qui se retrouve à la rue, l'autre, qui en apparence mène une vie paisible auprès de ses parents, mais qui se sent bien seule, et hors norme de part son intelligence.
Je me suis laissée portée par cette histoire d'amour, d'amitié, pleine de tendresse.
Oui, c'est un livre à lire, qui pousse à la réflexion...
Lu pour le challenge lecture : PM


Dernière édition par malo le Dim 6 Mar 2011 - 9:59, édité 1 fois
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3351
Age : 54
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Lun 14 Fév 2011 - 6:25

Ce livre est un petit bijou qui se consomme chaud, à l'achat. C'est un livre tendre,qui m'a passée dans les mains assez vite, l'ayant terminé en un temps record. Lou est un personnage attachant qui porte des réflexions chargées de sens. No est tellement perdu que j'ai eu envie de l'apporter chez moi et de la délivrer de tous ses maux. No,Lou et Lucas, nous font rêver,nous font questionner d'une douce façon. Belle coïncidence; à l'université,j'ai un cours qui parle de la pauvreté et de l'itinérance. J'ai pu faire des liens avec la matière et le roman. Yahou!

Mon personnage préféré est Lou, pour sa naïveté et sa sensibilité. Elle n'est pas consciente de sa force et de tout ce qu'elle dégage de positif. Elle a tellement d'outils intellectuels et émotifs qu'il est surprenant et intéressant de pouvoir observer tout ça à travers ses mots...

Je donne 4.5 sur 5, à ce roman, des boussoles, car No est perdu,dans un monde qui n'est pas conçu pour elle, ou qui n'est tout simplement pas adaptée pour elle. Son cœur est détruit, par celle qui l'a mise au monde et elle ne l'a jamais réparée par la suite. No court après sa mère mais saura-t-elle à la rattraper? De son côté Lou court après No pour la sauver, pour la réconforter , pour l'aimer, réussira-t-elle à l'apprivoiser? Je peux affirmer que ce livre est un petit coup de cœur pour moi et je trouve que ce livre n'est pas destiné à un public cible mais seulement aux gens qui possèdent un cœur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Saphyr le Jeu 17 Fév 2011 - 22:24

Challenge Partage Lecture (PB)

Mon avis :

Voilà un livre agréable à lire, vite ouvert, vite refermé, qui ne laisse derrière lui ni frustration ni incompréhension, malgré un sujet dur et une question sans réponse.

Le style est très propre mais ne renonce pas pour autant à l’originalité. Les phrases sont le plus souvent construites avec soin, ordonnées comme à la parade, impeccablement enchaînées, jusqu’à ce que les états d’âme de la narratrice viennent y mettre la pagaille. Et là rien ne va plus : ponctuation à l’amiable, méli-mélo improbable de styles écrit et parlé... Miroir révélateur de la dualité de notre héroïne, aussi incurablement rationnelle (collectionner des emballages de surgelés pour déterminer les ingrédients communs... faut être arrachée...) qu’idéaliste.

En effet, ne vous y trompez pas : le nom de No vient en premier, mais le personnage principal c’est Lou. J’ai d’ailleurs trouvé que l’auteur traitait admirablement ses contradictions et ses ambiguïtés.
Lou est intellectuellement mature, précoce. Elle est généreuse également, il faut l’être pour s’intéresser à une sans-abri au point de la ramener chez soi.
Mais, si le cerveau de Lou est en avance, son âge affectif est définitivement celui d’une adolescente de 13 ans, ce que son entourage oublie un peu trop facilement. Quant à sa générosité, elle se teinte parfois de cet égoïsme naïf propre aux enfants. Lou veut aider No, mais elle veut aussi s’aider elle-même, trouver de nouveaux repères dans un monde qu’elle a du mal à apprivoiser. Au début, No est une expérience de plus, simplement plus grande et plus difficile que les autres. Cette dualité, loin de la rendre antipathique, la rend au contraire plus humaine, et d’autant plus attachante.
A l’inverse, j’ai trouvé le personnage de No moins intéressant. Son passé cruel, qui la prédestine en quelque sorte à l’errance, masque un peu le fait que la rue suffit à casser un individu, et que le dénuement ne guette pas seulement les plus fragiles d’entre nous.

L’intrigue est cependant bien menée au point que, jusqu’à la dernière page, on se demande comment tout cela va finir. On veut croire que No va s’en sortir, malgré tout, malgré «les chose» qui sont comme elles sont...
Seul bémol concernant l’histoire : le mythe du ténébreux aux longues jambes, agréable fumiste de dix-sept ans, plein de charme et respecté de tous, qui s’éprend platoniquement de la petite intello de treize ans, ça ressemble un peu trop à un roman-photo de seconde zone pour magazine de midinette... Mais bon, ce n’est que mon avis d’ancienne petite intello à grosses lunettes Very Happy.

En résumé, une agréable découverte en ce qui me concerne. Une lecture que je recommande sans réserve.
Ma note : 8/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 39
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par tite_puce le Dim 6 Mar 2011 - 5:53

Lu pour le challenge lecture....voici mon avis.

J ai aimé ce livre, cette facilité à le lire, je n ai pu décrocher que quand je l ai eu fini. Cette petite Lou avec son cerveau qui bouillonne, qui la propulse chez les « grands ». Mais elle est encore toute petite Pépite, même si elle est en avance en classe, elle se pose des questions de son âge, elle a la fougue et la naïveté de son âge : le problème c’est les mais, justement, avec les mais on ne fait jamais rien (No et moi p 137). Et cette fragilité et cette violence silencieuse : Maman m’aime plus (No et moi p 253) due au décès de cette sœur qui va faire éclater pour une longue période cette famille.

Et puis ce thème, tellement actuel…On est capable d’envoyer des avions supersoniques et des fusées dans l’espace, d’identifier un criminel à partir d’un cheveu […]. On est capable de laisser mourir des gens dans la rue. (No et moi p 92). Forcément ça ne laisse pas indifférent.

Et malgré tout je ne peux m’empêcher de me poser des questions….

Cette famille qui du jour au lendemain accepte d’accueillir une jeune SDF sans conditions. Quelle générosité ! Mais dans la « vraie » vie cela arriverait-il vraiment ?

Et No qui semble pouvoir remonter la pente si facilement du moment qu’elle est dans cette famille. On s’attend presque trop à la rechute… Mais une autre alternative en aurait fait un vrai roman à l’eau de rose.

Et quel soulagement de voir qu’au moment du départ, de découvrir que No est suffisamment lucide pour ne pas entraîner Lou dans sa « cavale », sa descente aux enfers.

Bref j’ai aimé ce livre mais pas sans conditions.

Et je pense également qu'il gagnerait à être connu par le jeune public, même si du fait de son adaptation au cinéma, ils en connaissent déjà très certainement les grandes lignes!
avatar
tite_puce
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 804
Age : 37
Localisation : Haut-Doubs/Alpes Maritimes/Singapour
Emploi/loisirs : Maman à la maison de 2 joyeux petits monstres / Prof des écoles
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Lun 7 Mar 2011 - 2:17

D'ailleurs, y-a-t'il quelqu'un qui a vu son adaptation cinématographique ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par tite_puce le Lun 7 Mar 2011 - 3:35

Non je ne l ai pas vu, j en ai juste entendu parlé aux infos, et c est en lisant le début du livre que je me suis dit, tiens on dirait le film dont j ai entendu parler il y a quelques temps!!! Suspect
avatar
tite_puce
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 804
Age : 37
Localisation : Haut-Doubs/Alpes Maritimes/Singapour
Emploi/loisirs : Maman à la maison de 2 joyeux petits monstres / Prof des écoles
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Moony le Sam 26 Mar 2011 - 18:32

Lu dans le cadre du challenge (partageur modeste)

L’histoire se passe de nos jours, Lou est une adolescente de 13 ans, surdouée.
Un jour son professeur leur demande de faire un exposé. Lou est une jeune fille plutôt réservée et l’idée de présenter quelque chose devant toute une classe la terrorise. Interrogée sur le sujet de son exposé, elle répond qu’elle va travailler sur les sans abris mais surtout sur le témoignage d’une jeune fille. Elle dit cela mais sans vraiment penser qu’elle va faire cet exposé. C’est là qu’elle va rencontrer No, une jeune fille qui vit dans la rue. Elle va lui proposer d’être son sujet d’exposé en échange de quelques verres dans un café. De là va naître une très belle amitié.

Lou est très attachante, très intelligente mais encore dans sa naïveté d’enfant. J’ai beaucoup aimé sa fraîcheur et sa spontanéité. A travers ses yeux, nous allons découvrir No et au fil des mots on voit grandir cette incroyable amitié. On espère secrètement que No va avoir une possibilité de s’en sortir grâce à Lou.
Le sujet des sans abris est difficile car il nous concerne, nous le voyons tous les jours dans la rue.

C’est une histoire très touchante que j’ai apprécié.

Ma note : 8,5/10 flower
avatar
Moony
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1248
Age : 34
Localisation : Belgique (Liège)
Emploi/loisirs : institutrice maternelle
Genre littéraire préféré : Un peu de tout :)
Date d'inscription : 13/05/2010

http://crisbooks.blogspace.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Sam 26 Mar 2011 - 18:33

J'ai vraiment beaucoup aimé et je sais pas pour vous mais moi j'ai même pleuré

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Jeu 5 Mai 2011 - 0:36

Je viens de regarder le film c'est une très belle interprétation, très émouvante, les jeunes acteurs jouent vraiment bien!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Sam 7 Mai 2011 - 13:44

morag a écrit:Je viens de regarder le film c'est une très belle interprétation, très émouvante, les jeunes acteurs jouent vraiment bien!
Je compte du coup essayer de le regarder un de ces jours si j'ai le temps et que je le trouve. Merci Morag Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Sarfre le Jeu 9 Juin 2011 - 14:33

Livre lu dans le cadre mon challenge Partage Lecture 2011-2012 [1/7]

Petit livre pas désagréable à lire. C'est rafraîchissant et sympathique. L'écriture est simple et naïve, à l'image de son personnage principal. Le propos est à l'identique, plutôt naïf et utopique. Accueillons tous un SDF chez nous comme ça la société se portera bien mieux. Le discours est un peu démagogique et convenu, empli de bon sentiments, mais bon ça ne fait pas de mal d'y croire un peu. Quand on a 13 ans on a encore pleins d'illusions.

J'ai voté quand même bon pour le sondage.

6/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 42
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par chichie le Mar 19 Juil 2011 - 20:08

J'ai bien aimé ce livre qui se lit tres vite.
Le sujet est intéressant et je ne suis pas sure qu'il soit souvent abordé.
Le personnage de Lou est tres attendrissant : elle est tres mature pour son age, mais elle conserve en meme temps la naiveté et l'envie de tout révolutionner que perdent les gens une fois adultes. Elle voit autour d'elle ce monde que les adultes ne regardent plus et se demande pourquoi il existe et surtout comment changer les choses.
Sa révolution a elle va etre de prendre sous son aile, No, une jeune sdf que la vie n'a décidemment pas gatée. Et bizarrement entre ces deux jeunes filles que tout oppose, l'alchimie se crée et une amitié nait.

Le style est agréable a lire, le ton juste, le rythme aisé. Je regrette cependant l'emploi de la 1ere personne, car j'aurai souhaité connaitre un peu plus les sentiments de No, notamment a la fin du livre.
Je regrette également que les personnages "secondaires" comme les parents de Lou ou la mere de No ne soient pas plus développés. J'aurai préféré avoir plus d'info sur la mere de No et qu'elle apparaisse un peu moins bourreau
Spoiler:
(garder l'enfant d'un viol est loin d'etre facile, aussi bien pour l'enfant que pour la mere)
plutot que sur le personnage de Lucas qui, comme Saphyr, me semble plus etre présent pour qu'un certain panel de lecteurs accrochent a l'histoire que comme un élément nécessaire a celle-ci.

En bref, un livre plein de morale mais que je n'ai pas trouvé moralisateur a outrance, et un bon moment de lecture pour tous, jeunes ou moins jeunes, deja sensibilisé aux problemes des sdf, de leur solitude, etc... ou non.
avatar
chichie
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 374
Age : 36
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Sakura (Kynicky) le Mar 19 Juil 2011 - 20:45

Léa, jeune fille de 17 ans, intellectuellement précoce est en classe de 2e. Elle n'a pas d'amis, à part Lucas, le caïd et en même temps le cancre de la classe. Celui-ci est très courtisé par toutes les filles mais son intérêt se porte sur Léa qu'il appelle gentiment "Pépite".
Léa aime se rendre dans les endroits publics, gare ou autres afin d'étudier les émotions des gens. C'est là qu'elle rencontre "No", une jeune fille SDF de 19 ans qui va la toucher profondément. Sous pretexte de faire un exposé sur l'exclusion, elle va "l'interwiever". En fait, elle va petit à petit, apprendre à la connaître, l'apprivoiser.

Mon avis :
J'ai été très touchée par cette histoire. Une histoire d'amour et d'amitié...
Différents sujets comme la précocité intellectuelle, l'exclusion, les relations parents/enfants sont abordés.
Des reflexions très pertinentes de la part de Léa... sa détresse face au comportement de sa mère hyper dépressive...

Je vous laisse découvrir ce roman qui a été pour moi un véritable coup de coeur...
avatar
Sakura (Kynicky)
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 569
Age : 52
Localisation : 54
Emploi/loisirs : Assistante adm et com
Genre littéraire préféré : Tout sauf Bd, fantasy, historique, horreur, manga)
Date d'inscription : 27/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par karine le Mer 20 Juil 2011 - 15:23

je l'ai lu l'année dernière et je l'offre régulièrement...je n'ai jamais vu le film mais le livre a été aussi un coup de cœur pour moi aussi à l'époque.
avatar
karine
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 503
Age : 41
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : lecture,peinture et art contemporain
Genre littéraire préféré : romans divers et variés
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Dim 14 Aoû 2011 - 17:19

Bon alors un avis un peu mitigé.
J'ai
passé un moment mais sans plus, je suis restée un peu imperméable à
l'histoire, je sais pas, je n'ai pas trouvé les personnages crédibles,
je n'ai pas été absorbée par ce livre.
Voilà, rien de plus, un grand bof, heureusement, il est tout petit car 600 pages, je ne pense pas que je les aurais lu ...


Petit passage que j'ai noté :
"On
est capable d'envoyer des avions supersoniques et des fusées dans
l'espace, d'identifier un criminel à partir d'un cheveu ou d'une
minuscule particule de peau, de créer une tomate qui reste trois
semaines au réfrigérateur sans prendre une ride, de faire tenir dans une
puce microscopique des milliards d'informations. On est capable de
laisser mourir des gens dans la rue."


A méditer ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Kayleigh le Sam 5 Nov 2011 - 0:05

Ma critique :

No et moi, c'est le yin et le yang, la naïveté et la gravité. Bienvenue dans un monde où les regards se croisent sans se voir, où l'individualisme est roi, où voir les gens dormir dans la rue devient une banalité qui nous révolte mais qui ne nous empêche pas de vivre. Au milieu de ce chaos, deux jeunes filles finissent pas se rencontrer : un rendez-vous étonnant et intense qui va finir par combler le vide au fond de chacune d'elles.
Quelle va être la conséquence d'un geste qui semblait si simple ? Cet engagement vis à vis l'une de l'autre est-il une utopie ?
J'ai trouvé ce roman simple et pudique. Lou et No m'ont touché. Elles ont chacune une retenue, une douleur sourde, le désir d'exister, cette différence qui les écarte du monde : ensemble cette fragilité devient une force et les rires remplacent les larmes.
La vie emplie les pages subitement, la renaissance de deux êtres et de ceux qui les entourent nous submerge. Lou et No deviennent deux jeunes adolescentes heureuses ! Mais ce bonheur excessif est bientôt rattrapé par le côté sombre du passé...
Ce parcours initiatique se découvre en quelques heures et se termine en douceur, sur quelques mots qui concluront avec simplicité et force ce roman de D. De Vigan.
A découvrir sans retenue.
avatar
Kayleigh
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 371
Age : 41
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture - Cinéma - Rock/Britpop
Genre littéraire préféré : Thriller - Policier
Date d'inscription : 21/03/2009

http://bazardemeslectures.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par lili78 le Mer 16 Nov 2011 - 17:09

« Infiniment Pépite » !
J’ai beaucoup aimé ce livre. Le personnage de Lou est très attachant : « elle est toute petite Lou mais elle est toute grande ». En voulant aider une jeune sdf, c’est à tous ses proches qu’elle va porter secours. J’ai adoré cette Pépite, ses expériences domestiques, et ses réflexions sur la vie.
« J’ai pensé aux effets secondaires de la vie, ceux qui ne sont indiqués dans aucune notice, aucun mode d’emploi. »
« La violence est aussi dans le silence, elle est parfois invisible à l’œil nu. »
« Elle a mal au cœur tout court, ça se voit, elle a le cœur blessé. »
« Dans le froid je regarde sa silhouette frêle s’éloigner, tourner le coin de la rue, je ne sais pas ce qui l’attend, vers quoi elle se rend, sans jamais reculer. »
Lou est pleine de bons sentiments et nous on est pleins d’espoirs pour No…
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par creuse le Jeu 17 Nov 2011 - 12:14

Terminé NO ET MOI, c'est avec une grande facilité que j'ai lu ce livre. J'ai apprécié l'écriture de l'auteure, les espoirs, les angoisses de cette petite fille qui voudrait bien refaire le monde. Les petits passages comme celui noté par MIA sont nombreux et effectivement amènent à la réflexion.
Je vais m'empresser de le suggérer à mes filles et amies.
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2613
Age : 69
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Sam 3 Déc 2011 - 22:03

Mon avis:

Lou est une adolescente surdouée et solitaire. Elle aime faire des expériences, comparer, regarder, comprendre et observer le monde, les gens. Le jour où son professeur lui annonce qu'elle doit faire un exposé, Lou panique, elle est terrifiée à l'idée de prendre la parole devant toute la classe. De plus, elle n'a pas la moindre idée du sujet de son exposé. Elle décide donc, un peu au hasard, de faire un exposé sur les jeunes femmes sans abri.
C'est alors, qu'elle rencontre No, une jeune fille de tout juste 18 ans, qui est à la rue depuis quelques temps déjà. Lou décide de l'interroger pour son exposé. Elles se retrouvent alors toutes les deux pluieurs fois par semaine. Petit à petit une amitié naît entre les deux jeunes filles. Après cette rencontre, Lou réalise que beaucoup de gens vivent comme No, mais que malheureusement personne ne fait rien pour eux. E du haut de ces 13 ans Lou, aimerait changer ce monde, elle propose donc à No d'habiter chez elle. Mais elle a du mal à admettre que "les choses sont ce qu'elles sont et qu'il y en a beaucoup contre lesquelles on ne peut rien".

J'ai vraiment bien aimé ce livre. Lou est très attachante, elle est très discrète et n'aime pas qu'on la remarque. Mais lorsqu'elle rencontre No, c'est différent, elle aime lui parler, même si, se confier, est pour elle un exercice difficile. Et c'est avec plaisir que l'on suit l'évolution de cette amitié, qui n'est pourtant pas toujours facile. Lou pense qu'elle peut sauver No, elle décide de l'héberger, Seulement la jeune femme est plus qu'imprévisible, et Lou va bien malgré elle, être obligée de se rendre à l'évidence "qu'il y a des choses contre lesquelles on ne peut rien".

Un livre qui aborde avec simplicité et émotion un sujet difficile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Invité le Jeu 2 Fév 2012 - 21:41

Le résumé ne me tentait pas plus que ça mais on me l'a proposé en troc et comme il faisait des émules sur le forum j'ai décidé de tenter le coup : Résultat un livre très appréciable.

Roman littéralement dévoré, No et moi transpire d'humanité. Pourquoi notre famille se cantonnerait-elle uniquement aux membres liés par le sang? Pourquoi ne pas recueillir un sans abri pour l'aider à retrouver une vie sociale convenable?
C'est ce que va défendre Lou 13 ans, très mature pour son age, après avoir rencontré Nolwenn une SDF de 18 ans.

Mais on s’aperçoit que tout n'est pas si simple et qu'on n'oubli pas aussi facilement le monde de la rue qui colle à la peau. L'amitié fusionnelle entre Lou et No va t-elle permettre à cette dernière d'échapper à son destin?
Quand une adolescente se rend compte de la dureté du monde et qu'elle essaye d'en extraire une jeune femme dont la vie s'est très vite détournée.

Parallèlement à ça, il y a aussi Lucas, pour qu'il y ait aussi un peu d'amour dans ce monde cruel, l'antithèse de Lou mais qui ne semble pas insensible à l'adolescente.

Spoiler:
Puis il y a les Bertignac, dont là mère, qui est anéantie par la perte d'un nourrisson, va peu à peu reprendre gout à la vie suite à l'arrivé de No dans son foyer.

Au final, alors que l'on pense que c'est Lou qui va sauver No, l'inverse se produit : No permet à la mère de Lou de sortir de sa dépression et rapporte de la stabilité à cette famille. Puis la fugue de Lou va même jusqu'à lui faire obtenir des signes de tendresse de la part de sa mère. No va également permettre à Lou et Lucas de se rapprocher.
Mais la fin reste triste car No, malgré toutes les bonnes volontés de ses amis, demeure dans la rue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Piplo le Lun 27 Fév 2012 - 10:21

On m'a offert ce livre que je ne serais certainement pas allée piocher toute seule. Un coup de coeur. Pour les sujets qui y sont abordés. Parce qu'au delà de l'exclusion et de la condition des SDF, c'est sa différence qui me touche, comment elle doit avancer avec les fantômes qui hantent sa famille à elle. La façon dont elle s'accroche à la vie, à l'amitié, et à l'amour pour aller de l'avant malgré tout.
avatar
Piplo
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 39
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vigan, Delphine (de)] No et moi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum