Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

33% 33% 
[ 2 ]
17% 17% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 2 ]
17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par Velouria le Dim 16 Jan 2011 - 19:07

Mon avis :

Lu dans le cadre du Challenge Nobel


Le cinquième enfant est mon premier livre de Doris Lessing. Les critiques de Malo et de Zazy m'avaient donné envie de le découvrir. Merci les filles parce que je ne l'ai pas regretté!

Harriet et David se rencontrent dans les années 60 et ils sont un peu conventionnels alors qu'autour d'eux les mœurs se libèrent. Mais comme on le dit souvent au sujet de certains couples, ils se sont bien trouvés. Ils ont tout pour être heureux : une grande maison, de beaux enfants, une famille unie... Leur foyer est la maison du bonheur. Les membres de la famille, que ce soient les parents, les beaux-parents, les sœurs ou la cousine les y rejoignent dès qu'ils en ont l'occasion.

Tout est harmonie jusqu'à ce qu'Harriet tombe enceinte une cinquième fois. La grossesse se passe mal, elle a l'impression qu'un alien habite son ventre. Et le petit Ben naît... Il est différent. Il est violent et ressemble à un troll. Le bonheur se désintègre. La famille est éclatée, plus personne ne veut venir dans l'ancienne maison du bonheur. Ben effraie..

Harriet se retrouve de plus en plus seule. Elle est partagée entre son "désamour" pour son fils et le fait qu'elle se sente obligée de l'assumer au péril de sa famille.

Le cinquième enfant
est un magnifique roman sur la différence et je pense, sur l'instinct maternel. Aime-t-on forcément son enfant? Faut-il tout assumer? Harriet ressent souvent qu'on l'accuse de l'existence de Ben. Son entourage lui reproche de vouloir le sauver et les médecins et le corps enseignant lui reprochent de ne pas l'aimer.

Au passage, le style de Doris Lessing est une pure merveille, elle arrive à aborder un sujet très délicat d'une plume de maître.

Et pour le petit détail, Harriet se pose des questions sur l'"espèce" à laquelle appartient Ben... Il y a une théorie comme quoi certains gènes des Hommes de Néandertal n'auraient pas totalement disparu et se seraient mêlés à ceux d'Homo Sapiens. Lorsqu'on étudie les vestiges d'un habitat néandertalien, on y voit une certaine organisation mais on ne la comprend pas, comme on ne comprend pas Ben.

avatar
Velouria
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 383
Age : 38
Localisation : Marseille
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, polars, BD, mangas...
Date d'inscription : 18/12/2010

http://velouriaaa.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par jostein le Mar 18 Jan 2011 - 10:40

Je vais le noter sur ma liste. Merci
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par Invité le Lun 14 Mar 2011 - 18:08

Lu dans le cadre du Challenge Nobel 2011

C'est un livre qui se lit assez rapidement, et qui soulève les difficultés à accepter les différences. Malgré le sujet difficile, Doris Lessing parvient à adopter une écriture légère et fluide.

Harriet est déchirée entre Ben, qui lui fait peur mais qu'elle veut protéger, et ses autres enfants et son mari qui correspondent à la famille dont elle avait toujours rêvée.
Je trouve que cette contradiction, la manière dont son rêve est détruit, mais avec sa participation, puisqu'elle retourne chercher le petit Ben après son placement en institution, sont parfaitement retranscrit par l'auteur. Cela fait réfléchir sur les rêves que l'ont peut nourrir et notre capacité à réagir face à l'imprévu.

Malgré tout, ce livre n'est pas un coup de coeur, je lui donnerai un 7/10.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par Sharon le Sam 4 Juin 2011 - 16:37

Mon avis :

Le cinquième enfant est un roman prenant. Très vite, l'écriture sèche et pointue de Doris Lessing nous force à nous questionner. Bien avant la naissance de Ben, elle dénonce l'hypocrisie d'un milieu bien pensant. Harriet et David sont heureux, mais ils ne pourraient pas vivre sans l'aide financière du père de David. ils sont respectueux des traditions : Harriet refuse la contraception, et les quatre premiers enfants naissent dans le grand lit familial. Ils réunissent toute la famille au cours de grandes fêtes - de là à dire qu'ils sont entourés d'une bande de pique-assiettes, il y a un pas que l'auteur ne franchit jamais mais suggère habilement. Surtout, personne ne sort de la norme bien-pensante, si ce n'est un incident de parcours : la naissance d'Amy, nièce d'Harriet, atteinte de trisomie 21. Elle "terrifie" son père, surtout, elle ne doit "déranger" personne. Quand Harriet expose à son mari son opinion sur l'origine de la trisomie de la petite Amy (la mésentente entre ses parents), elle révèle à la fois son conformisme et son obscurantisme.

Aussi est-elle quasiment prête à recevoir la naissance de Ben comme un châtiment pour tant de bonheur. Or, Ben, indubitablement, n'est pas qu'un enfant, il est aussi, dans ce roman, un symbole. Il représente la peur de l'autre, la peur de la différence, la peur de l'étrange étranger, y compris au sein de sa propre famille. Différent, il serait atteint d'une pathologie que personne ne veut ou ne peut nommer. Le bon docteur de famille soutient qu'il est simplement hyperactif. "Aucun de nous n'a jamais rien vu de tel" déclare le jeune médecin de l'institut où il a été emmené (ou comment dissimuler aux yeux du monde toute trace d'anormalité). La spécialiste qui examine Ben s'intéresse moins à l'enfant qu'à sa mère, sur laquelle elle pose un diagnostique sans même lui avoir parlé. Bref, personne n'a de solution puisque le problème n'est jamais cerné.

En revanche, la famille se décompose largement sous nos yeux. Les enfants quittent un à un la maison, pour une famille de substitution, ou pour la pension. Le seul lien qui les unit est l'argent, nécessaire pour aller dans les bonnes écoles (pas question d'aller dans une école publique !). Chacun juge cruellement Harriet, pour avoir mis au monde un être différent et pour l'avoir gardé au monde, alors que tous voulait s'en débarrasser. Cette naissance et sa croissance hors norme coïncide également avec un phénomène que nous connaissons bien : la montée de l'insécurité (ou du moins, ce qui est ressenti comme tel). Harriet n'ose plus sortir le soir, même dans son quartier si tranquille, la télévision montre des images d'émeutes avec, au second plan, Ben et ses nouveaux amis.

Au cours de ce roman, jamais nous n'avons le point de vue de Ben. Si, physiquement, il est plus développé que les autres enfants, plus précoce, son apprentissage du langage est beaucoup plus lent. Que ressent-il, que pense-t-il, lui qui a été abruti de calmants dès le ventre de sa mère ? Difficile de le savoir. Une suite existe à ce roman, le monde de Ben. Je ne suis pas sûre d'avoir envie de le lire, je préfère rester avec cette fin ouverte.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7235
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par zazy le Dim 5 Juin 2011 - 0:07

joli point de vue. Comme toi, je ne lirai pas le monde de Ben
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par malo le Dim 5 Juin 2011 - 9:39

zazy a écrit:joli point de vue. Comme toi, je ne lirai pas le monde de Ben
Dommage, je comptais sur ton avis...
Ceci-dit, vous avez raison, restez en à cette belle histoire
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3160
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par zazy le Dim 5 Juin 2011 - 22:47

Par contre, j'ai mis un avis pour Victoria et les Staveney, un très joli bouquin
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par malo le Dim 5 Juin 2011 - 22:58

zazy a écrit:Par contre, j'ai mis un avis pour Victoria et les Staveney, un très joli bouquin
Je vais le voir de suite.
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3160
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par ptitourscool le Lun 17 Sep 2012 - 10:28

Bonjour, j'ai lu ce livre durant mon année de terminale. J'ai du aimé un ou deux livres parmi tous ceux que nous étions "forcés" de lire au lycée donc j'avoue que je ne m'attendais pas à un truc super. Mais bon à ma grande surprise, j'ai trouvé ce roman pas trop mal. Je pensais lire le deuxieme tome qui, si je ne me trompe pas est raconté cette fois du point de vue de Ben qui est partie de chez lui. Cependant à lire vos avis, il n'est pas aussi bien.

malo a écrit:
zazy a écrit:joli point de vue. Comme toi, je ne lirai pas le monde de Ben
Dommage, je comptais sur ton avis...
Ceci-dit, vous avez raison, restez en à cette belle histoire

Pourquoi ne pas vouloir lire le deuxieme tome ? Il est si "nul" que ça ? Rolling Eyes
avatar
ptitourscool
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 16/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par malo le Lun 17 Sep 2012 - 10:49

ptitourscool a écrit:Bonjour, j'ai lu ce livre durant mon année de terminale. J'ai du aimé un ou deux livres parmi tous ceux que nous étions "forcés" de lire au lycée donc j'avoue que je ne m'attendais pas à un truc super. Mais bon à ma grande surprise, j'ai trouvé ce roman pas trop mal. Je pensais lire le deuxieme tome qui, si je ne me trompe pas est raconté cette fois du point de vue de Ben qui est partie de chez lui. Cependant à lire vos avis, il n'est pas aussi bien.

malo a écrit:
zazy a écrit:joli point de vue. Comme toi, je ne lirai pas le monde de Ben
Dommage, je comptais sur ton avis...
Ceci-dit, vous avez raison, restez en à cette belle histoire

Pourquoi ne pas vouloir lire le deuxieme tome ? Il est si "nul" que ça ? Rolling Eyes
Non, il n'est pas si nul que ça!!
Seulement très décevant par rapport au 1er tome, j'attendais beaucoup de Ben, j'aurai voulu en apprendre plus sur lui, sur son ressenti vis-à-vis de sa famille, de sa "maladie". Je n'ai pas eu l’impression de lire la suite, plutôt un tout autre livre.
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3160
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lessing, Doris] Le cinquième enfant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum