Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee

43% 43% 
[ 28 ]
34% 34% 
[ 22 ]
12% 12% 
[ 8 ]
8% 8% 
[ 5 ]
0% 0% 
[ 0 ]
3% 3% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 65

[Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Sam 7 Juin 2008 - 20:29

Titre: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur  Auteur: Harper Lee

Collection : Le livre de poche
Nombre de pages : 447



4è de couverture:

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au cœur de la lutte pour les droits civiques -, connut un tel succès. Il ne suffit pas en revanche à comprendre comment ce roman est devenu un livre culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays. C'est que, tout en situant son sujet en Alabama à une époque bien précise - les années 1930 -, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le Prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.

Mon avis:

Un petit bijou, j'ai littéralement été transportée en Alabama.... ce livre est magique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Thot le Sam 7 Juin 2008 - 21:42

Je le prends la prochaine fois à la bibliothèque Smile
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Lun 7 Juil 2008 - 12:15

Moi je n'ai pas vraiment accroché... Je trouve que l'histoire est longue à se mettre en place. On a d'abord tous les souvenirs d'enfance de Scout avant d'arriver au passage qui est pour moi le plus intéressant (la défense d'un noir accusé de viol sur une blanche). Je l'ai quand même lu jusqu'au bout mais sans grande conviction...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Thot le Lun 7 Juil 2008 - 13:59

angie a écrit:Moi je n'ai pas vraiment accroché... Je trouve que l'histoire est longue à se mettre en place. On a d'abord tous les souvenirs d'enfance de Scout avant d'arriver au passage qui est pour moi le plus intéressant (la défense d'un noir accusé de viol sur une blanche). Je l'ai quand même lu jusqu'au bout mais sans grande conviction...
Aîe...c'est ma prochaine lecture Very Happy
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Avalon le Lun 7 Juil 2008 - 21:09

J'hésite toujours à l'acheter.
avatar
Avalon
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1659
Age : 26
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Licence de Droit Première Année
Genre littéraire préféré : Les romans
Date d'inscription : 06/06/2008

http://avalon-blossom.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Thot le Jeu 24 Juil 2008 - 22:48

J'ai terminé ce livre en traînant beaucoup car je n'avais pas trop le temps de lire C'est comme ça
Je vous le conseille! livre très humain, très touchant et des personnages très attachants.
Les thèmes du racisme et des préjugés sociaux sont revus à travers les yeux de deux enfants.
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Jeu 14 Aoû 2008 - 12:26

Simplement un chef d'oeuvre, pour toutes les raisons évoquées (les critiques sont assez juste aussi Wink ) mais aussi un mystère auteur de l'auteur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mer 5 Nov 2008 - 2:39

Un chef- d' oeuvre d' humanité ! Une belle leçon de morale, un modèle de réfléxion. En somme un livre à lire absolument tout en gardant un oeil sur le contexte social et politique de sa parution... j' ai adoré! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par pointvirgule le Mer 5 Nov 2008 - 23:25

je viens de terminer ce roman et j'ai vraiment adoré cette histoire pleine d'humanité dont les faits sont relatés et "filtrés" par une gamine. Beaucoup de choses restent aussi mystérieuses et posent question
avatar
pointvirgule
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 65
Localisation : Toulouse France
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, voyages, décoration, randonnées
Genre littéraire préféré : romans contemporains étrangers essentiellement
Date d'inscription : 06/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Thot le Mer 5 Nov 2008 - 23:26

pointvirgule a écrit:je viens de terminer ce roman et j'ai vraiment adoré cette histoire pleine d'humanité dont les faits sont relatés et "filtrés" par une gamine. Beaucoup de choses restent aussi mystérieuses et posent question

Je suis bien d'accord Smile
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Lun 10 Nov 2008 - 15:22

ça y est, il est dans ma liste flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par yaki le Lun 10 Nov 2008 - 15:55

Un très bon livre ! on découvre une période de l'histoire particulièrement intéressante, et le fait que ce soit raconté par une enfant ajoute du charme à ce roman ! à découvrir !
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mer 19 Nov 2008 - 0:40

Un petit post pour étoffer ce que je trouve être un gros coup de coeur de l' année.
Ce livre est un véritable bijou! C' est la sensation de voyager 80 ans en arrière, vivre dans une ville sudiste des Etats-Unis, être transporté dans une sorte de western aux confins de l' Alabama, Etat foncièrement raciste depuis la nuit des temps. C' est aussi l' enchantement de vivre les aventures d' une petite fille, intelligente, maline mais sacrément chipie, toujours le nez à l' affût de nouvelles sensations fortes. Que dire de sa relation aves son frère, légèrement plus vieux, et leur copain de vacances, ce petit diable de Dill ? Que des idées qui fument de ces petites têtes pour faire sortir le grand méchant Boo Radley! Mais que savent- ils au juste sur cet étrange voisin? Jem s' aventure dans une hypothétique description :

"il mesurait près de deux mètres, à en juger par ses empreintes; il mangeait des écureuils crus et tous les chats qu' il pouvait attraper, ce qui expliquait que ses mains soient tachées de sang - si on mangeait un animal cru, on ne pouvait plus jamais en enlever le sang. Une longue cicatrice lui barrait le visage; pour toutes dents, il ne lui restait que des chicots jaunes et cassés. les yeux lui sortaient des orbites et il bavait presque tout le temps".

Avec une imagination aussi débridée, je vous laisse découvrir, le sort qui leur sera réservé...
C' est non sans un certain sourire aux lèvres que je les ai suivis dans leur mission, la peur au ventre de se faire prendre, celà m'a rappelé pas mal de souvenirs cocasses. Et oui qui n' a pas fait de petites bêtises dans son enfance avec des amis d' enfance?
Ce roman est l' apologie de l' enfance telle qu' elle doit être vécue à mes yeux : sereine, saine, pure, naive...avec ses bêtises, ses joies, ses découvertes du monde, des adultes, de soi-même...

De la fantaisie à la réalité il n' y a cependant qu' un pas.

Dans un monde qu' ils ne comprennent pas, ils doivent parallèlement faire face à des situations assez dures, qui contribueront à forger leur personnalité : en effet à Maycomb, un noir et accusé d' avoir violé une blanche. Quel crime ignoble d' autant plus qu' il est commis par un nègre; voilà l' opinion de la populace.
Néanmoins, Atticus le père de Scout et Jem est chargé de défendre ce que beaucoup posent déjà comme une certitude... Contre tous, il applique des valeurs fondamentales si chères à ses yeux : tous les citoyens sont égaux aux yeux de la loi voilà sur quoi repose sa devise. Ainsi après avoir tenté d' élucider les évènements avec objectivité il tente de faire appel à l' humanisme, aux principes les plus élémentaires de la patrie américaine, pour ainsi ébranler cette grande muraille que sont les jurés. Mais en vain, cet homme ne paye pas seulement une injustice, il paye aussi tout le poids de sa misérable conditon. Lorsque un blanc accuse un noir, même à tord, on ne doit jamais contredire ce premier, pour des raisons qui tiennent à ce les seconds ont toujours tord.
Et ainsi de conclure un journaliste de la ville que " c' était un péché de tuer des infirmes, qu' ils soient debout, assis ou en train de s' évader. Il comparait la mort de Tom au massacre absurde des oiseaux chanteurs par les chasseurs et les enfants, et Maycomb crut qu' il avait essayé d' écrire un éditorial assez poétique pour être repris dans The Montgomery Adviser".

L' enfance insouciante cède sa place aux interrogations les plus complexes, et aux constats les plus effrayants : l' enfance n' est qu' un doux hibernage...

Ne tirez pas sur l' oiseau moqueur est une fabuleuse satire contre le racisme, qui sévit depuis trop longtemps dans cette société fière du drapeau ami des droits de l' homme. Il faut replacer le livre dans son contexte, à savoir que dans les années 60, c' était les luttes des noirs dans la rue pour la reconnaissance de leurs droits, avec des scènes plus ou moins violentes, c' etait Rosa Parks, King... Je vous conseille si ça vous intéresse de faire le parallèle avec le livre Martin Luther King dont je vous ai déjà parlé, aux éditions Librio, c' est très intéressant! Quand au livre en lui- même je vous en conseille la lecture bien évidemment, curieusement il a été un grand succès mais le seul ouvrage de l' auteur. Mais pas n' importe laquelle! L' amie d' enfance de Truman Capote!

Ce livre a été adapté au cinéma en 1962 et reçut trois oscars. Avec la participation de Grégory Peck dans le rôle d' Atticus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mer 19 Nov 2008 - 1:05

--------> Dans la peau d' un noir de J. H. Griffin ( j' ai regardé sur google)
je ne connaissais pas mais en tout cas ça m' aura mis la puce à l' oreille pour la prochaine fois
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Dim 23 Nov 2008 - 21:24

je commence juste, ....... flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 14:41

je suis en train de le lire, et j'avoue que j'ai du mal........l'histoire est vraiment trés et trop longue à se mettre en place.....

je ne sais même pas si je le finirais..???


silent C'est comme ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mer 3 Déc 2008 - 14:18

je suis désolée, mais vraiment j'accroche pas du tout C'est comme ça C'est comme ça

je pense donc arrêter malgré toutes les bonnes critiques.....je n'aime pas du tout le ton du réçit, la senssiblerie utilisée pour séduire le lecteur au travers un sujet qui existe toujours et qui est malheureusement toujours d'actualité;

il est bien écrit, mais ça traine TROP( mad ) "hors sujet"......

mon avis: "tout beau, tout gentil" sur un sujet grave....


C'est comme ça C'est comme ça :>i:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Marion le Ven 6 Mar 2009 - 21:50

Mon avis : J'ai accroché à l'histoire dès les premières pages. J'ai trouvé les personnages très attachants, Scout, Jem et leur fabuleux père. Le livre décrit bien l'Amérique des années 30, avec la dépression, la mentalité des gens notamment vis à vis des noirs, le traditionnalisme. Nous sommes, durant tout le livre, dans la peau d'une fillette de 7 ans au début (je crois) mais avec des idées déjà très évoluées grace à l'éducation qu'elle a reçu de son père. Le fait que le narrateur soit une petite fille est vraiment très interessant, ces réflexions sont poignantes.
Ce roman est un réél hymne à la tolérance. Le monde a beaucoup changé depuis les années 30 mais il y a encore tellement d'injustices que ce roman est toujours d'actualité.
L'auteur (au féminin car c'est une femme qui écrit contrairement à ce qu'on pourrait penser) écrit très bien, le style est simple et fluide.
Le petit (même minuscule) bémol de ce livre, la chose qui a fait que je n'ai pas mis 5/5, c'est que j'aurais aimé un livre avec une écriture encore plus forte, plus prenante, plus émouvante, lors du proçès. Mais franchement, je chipote.^^
C'est un livre que je vous conseille.
avatar
Marion
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 27
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Etudiante en droit.
Genre littéraire préféré : Thrillers/policiers, historique, romance,...
Date d'inscription : 23/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Jencka le Jeu 12 Mar 2009 - 19:10

Je me le suis procuré etant donné vos critiques plutot enthousiastes... A suivre!!! Wink
avatar
Jencka
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 32
Localisation : Amiens
Genre littéraire préféré : Absolument tout !
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re : [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Dim 12 Avr 2009 - 18:26

je viens de finir le livre. c'est un livre facile à lire. j'ai aimé l'histoire qui se déroule dans les années 30 aux Etats-Unis.
la facon dont sont décrits les personnages. Le thème en est, la défense d'un "noir" par un avocat blanc. La 1ere partie raconte plus la vie des différents personnages que compte ce roman. Avec aussi de l'humour et également la manière dont est raconté le récit dans la bouche d'une
petite fille. Un roman qui a mérité son succès. Vraiment un livre à lire. hi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par audreyzaz le Dim 12 Avr 2009 - 18:53

Merci pour ta critique Bul29

j'ai transféré ta critique ici car ce livre est déjà chroniqué par d'autres membres Smile
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 30
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mar 21 Avr 2009 - 16:52

Je l'ai terminé la semaine dernière, j'ai beaucoup aimé... Un livre qui semble suivre la course d'un cheval: d'abord tranquilement au pas, puis au trot et la fin est un prodigieux galop où l'on dévore les pages à une vitesse incroyable.
Le lecteur est tellement transporté dans le sud des Etats-Unis qu'on peut presque sentir le soleil nous brûler la peau, que l'on se sent marcher sur ses routes poussièreuses et la frîcheur des nuits sur la terrasse nous fais presque frissonner.
Quand à l'histoire elle-même, le sujet est bien entendu très interessant, seule une toute petite déception: ne pas avoir appris davantage sur Tom, le condamné à mort...
Sur le même sujet: Black Boy de Richard Wright qui est une biographie de l'enfance de l'auteur également dans le sud des Etats-Unis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Sam 25 Avr 2009 - 18:46

Très beau livre que je n'ai découvert que récemment,longtemps après l'excellent film Du silence et des ombres.Je suis assez fasciné par ce Sud,où la douceur de vivre frôle la haine ordinaire,où le mint julep voisine avec la corde de chanvre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mer 29 Avr 2009 - 15:28

Mes impressions:
La Famille Finch, héroïne du livre, est presque parfaite, entendez sans nuance. Atticus, le père est un personnage noble et respectable qui se voit commis d'office à la défense d'un noir. Ses enfants sont élevés dans un respect et une intelligence qu'on a du mal à croire. Ils sont à part du reste des enfants du fait de leur éducation. Ils vivent avec une nounou noire qui les amène à l'église noire... pfff c'est déjà tellement banal. SO american. Voila, c'est ce que je cherchais, ce livre est tellement américain. Remplis d'optimiste, happy end de rigueur. C'est mignonet!

Pour moi, l'histoire d'un black qui se voit condamné pour un crime qu'il n'a pas commis mais pour lequel il est jugé coupable est tellement cliché.

Beaucoup de passage satirique et c'est le côté agréable du livre. Tout y passe, l'enseignement, l'époque, les relations de voisinages, la justice,...

Le plus épatant c'est de prendre l'époque à laquelle ce livre à été écrit: 1960. Et là, toute l'histoire prend son sens et je comprends mieux pourquoi ce livre a soulevé les critiques et remplis les bibliothèques

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Invité le Mer 29 Avr 2009 - 17:58

Je ne suis pas d'accord avec toi Flor, le fait qu'un noir soit accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis n'est pas un cliché dans les années 30 et encore moins dans le sud des Etats-Unis, c'est une injustice qui était monnaie courante à l'époque due à la vive discrimination, ce n'est pas un cliché mais bel et bien une réalité.
Les années 60 marque le début de la lutte des noirs pour les droits civiques avec notamment Luther King.
Quant à ton jugement sur la famille Finch je suis plutôt surprise car tu les dit respectables et trop respecteuux alors que ce que j'en ai retiré est plutôt contraire à ce que tu dis.
Elever ses enfants seuls, sans éducation religieuse, et défendre un noir est à l'époque très mal vu. Je pense que tu as laissé un peu de côté le contexte historique du livre...
Bien entendu les opinions divergent forcément sur un même livre... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Harper, Lee] Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum